Escapade gourmande et romantique à Durbuy

Durbuy, tout le monde le sa it, c’est LA destination qui fait mouche: weekend en amoureux, sorties gourmandes, découvertes culturelles, sportives…

Je ne sais d’ailleurs pas combien de weekends j’ai pu y passer avec mes parents, que ce soit pour aller manger un morceau, flâner dans ses jolies rues ou tout simplement pour se promener sur le Marché de Nöel (qui a déjà ouvert et qui est d’ailleurs mon activité préférée à Durbuy).

Cet été,  je suis donc partie pour un weekend romantique (non pas avec ma Pauline bien aimée, qui n’était pas disponible) avec mon chéri !

Le weekend romance bien sucré que j’avais prévu ne s’est pas exactement passé comme prévu…

J’ai d’abord du faire face à Adventure Valley (l’ancien Durbuy Adventure, vous vous souvenez ?) C’est donc parée de ma plus belle tenue de sport que j’ai bravé les hauts ponts de singes, arpenté le parcours Spéléo, et escaladé la ViaFerratta sans (trop) couiner… D’ailleurs, j’espérais voir briller de la fierté dans les yeux de mon mec en me voyant faire ces galipettes, mais j’y ai plutôt vu une sorte… d’impatience (tu vas te grouiller oui ?) Tous mes rêves de grande aventurière se sont arrêtés net.

IMG_8047
Voilà voilà….

Le parc est vraiment top, avec des activités pour tous les âges, différents niveaux de difficulté etc. On s’est vraiment éclatés, mais nous n’avions malheureusement pas prévu assez de temps. Comptez une bonne journée si vous voulez tester toutes les activités, sachant qu’une seconde partie du parc est plutôt éloignée et accessible uniquement via une navette.

Bon à savoir : le parc reste ouvert en hiver pour les plus courageux. Seules les activités les plus extrêmes sont fermées (bracelet rouge).

Plus d’informations ici

Après cette journée forte en émotions (et courbatures), nous nous sommes rendus clopin-clopant vers le centre-ville pour rejoindre notre hôtel.

IMG_8096

Nous avons séjourné au Clos des Récollets,  un hôtel avec restaurant tout mignon, niché en plein cœur des ruelles de la vieille ville.
Ici, charme et authenticité sont au rendez-vous. Bâtisse en pierre du pays, décoration rurale, pleine de simplicité, avec ces poutres apparentes que j’aime tant, terrasses (il y en a deux) ombragées sur la petite place en pavé… Il ne manquait que le chant des cigales (et un bon pastis) pour se croire dans un petit village du sud de la France.

On débarque donc (dégoulinant et plein de terre), un peu gênés, à la réception de l’hôtel. L’accueil chaleureux d’Angélique, la femme du cuisinier et patron Frédéric, nous fait vite oublier notre tenue et nous papotons allègrement pendant qu’elle nous montre notre chambre. On est déjà charmés. Bon, franchement,  on a été gâtés : nous avons eu la plus jolie chambre de l’hôtel, dotée d’un balcon avec vue sur les petites ruelles animées de Durbuy. Émerveillement garanti. Petits meubles chinés, couleurs douces, charme préservé : le combo parfait pour me séduire.  Je vous laisse juger par vous-même:

IMG_8065
Je n’ai jamais aussi bien pris la pose

IMG_8070

Après une bonne douche, et dieu sait que l’on en avait besoin, notre estomac criait famine ! Il était temps de tester cette carte alléchante qui nous faisait de l’œil depuis quelques heures…

IMG_8105

Frédéric Bruneel, le chef, propose plusieurs menus changeants au fil des saisons et des produits disponibles sur le marché :
Le 3 services à 37 euros (menu du Clos)
Le 4 services à 62 euros (menu Gourmand)
Le 5 services à 75 euros (menu Gastronomique) 
Nos estomacs gourmands criant famine, nous avons jeté notre dévolu sur le menu Gastronomique. Allez, on vous énumère nos plats, histoire de vous faire saliver un peu:
Carpaccio de bar sauvage, avocat, pamplemousse, petits pois, crème à la menthe fraîche
 ***
Dos de Cabillaud juste cuit, coulis de tomate épicé, houmous crémeux, anchois et olives, citron caviar
***
Ravioli de homard, artichaut et poêlée de cèpes, jus concentré et émulsion au thym citron
***
Filet d’agneau grillé au feu de bois, légumes du soleil, sauce au thym
***
Abricot rôti, glace vanille, coulis thym/citron et amandes torréfiées
img_81471.jpeg
Nous avions également pris la sélection des vins. Inutile de vous dire que nous ne regrettons pas ce choix, les vins proposés sublimant parfaitement chaque plat.   
Ça y est, on vous a donné envie?
Qui fait le mieux semblant de boire?
Il faut savoir que le chef, avant de débarquer à Durbuy il y a 18 ans, a d’abord travaillé auprès du prestigieux Yves Mattagne. Frédéric a ensuite travaillé au sein du Clos des Récollets en tant que cuisinier, avant de reprendre l’établissement avec son épouse (qui travaille en salle). 
Après le repas, nous avons papoté avec Frédéric qui s’est montré disponible et chaleureux, nous expliquant avec passion son parcours professionnel et partageant avec nous son amour pour la cuisine. Le fait que Frédéric se soit montré disponible et nous ai parlé à cœur ouvert de sa vie professionnelle, mais également de sa famille, nous a touché. L’établissement à cet air de « comme à la maison« , et c’est un gros gros plus! 
Frédéric nous a même conseillé quelques endroits où aller boire un verre en cette fin de soirée.
Et quoi de plus beau, après une telle soirée, le ventre plein (et la tête qui tourne un peu, avouons-le), que de n’avoir qu’à franchir quelques marches pour s’affaler s’allonger dans un lit moelleux? Franchement, je n’aurais pas pu rêver mieux!
Je pense d’ailleurs que je ne vais désormais que dîner que dans des restaurants proposant également des chambres, haha ! 
Le lendemain, nous devions nous lever assez tôt. Frédéric et Angélique ont été adorables et ont fait préparer le petit déjeuner pour 7 heures tapantes. 
IMG_8169
Un petit café??
Je ne peux donc que vous recommander à 200% cet établissement, où charme et authenticité s’allient avec une cuisine de qualité, une ambiance au top (clients avec lesquels on a sympathisé, personnel de salle,…), et un petit « je ne sais quoi » qui me fait souvent repenser à ce lieu, en me demandant: quand est-ce qu’on y retourne?? 
Belle soirée à tous, 
Margot.
Psssssst
Plus d’information concernant l’hôtel ici
Je vous laisse également ci-dessous les menus actuels d’hiver du restaurant: 
Menu Gourmand
Menu Gastronomique
Menu du Clos
 

On a testé… l’entomophagie !

Bon ok, on avoue que le but du titre était de se la péter un peu…

Mais si cela vous dit d’ouvrir une parenthèse culturelle, sachez que le mot ENTOMOPHAGIE vient du grec ancien : entoma (= insectes), entomos (= cisaillé, taillé), phàgos (=mangeur). L’entomophagie est le fait de consommer des insectes ! (Voilà. Tout le monde s’endormira un peu moins bête ce soir.)

Pourquoi parler d’entomophagie ?

Il est vrai que nous n’étions pas spécialement réjouies à l’idée de croquer dans une larve ou un criquet mais l’alimentation à base d’insectes fera peut-être partie de notre quotidien d’ici quelques années.

Vous n’êtes pas sans savoir que la population mondiale grandit à vue d’oeil et la demande en viande fait de même. Le problème est que nous n’aurons bientôt plus assez de place pour ce type d’élevage ! Il est donc grand temps de trouver une alternative et la consommation d’insectes semble en être une. En effet, leur élevage demande peu d’espace et pollue beaucoup moins. Sans oublier le fait que les insectes sont très riches en protéines… Alors pourquoi ne pas tester dès maintenant ?

Notre expérience chez Les bouchers verts

Cela faisait quelques semaines que nous voulions nous rendre chez Les bouchers verts. Cette brasserie d’un nouveau genre a pris ses quartiers rue de la Madeleine et propose une cuisine à base d’insectes OU végétarienne (pour les plus frileux).

Courageuses mais pas téméraires, nous avons choisi d’y aller pendant l’apéro du Val’heureux. Nous étions ainsi certaines de pouvoir boire une ou deux bières avant de gober une quelconque petite bête !

Nous avons tout de suite été séduites par le cadre (grandes vitres, moulures sur le plafond, carrelage ancien, jolis vitraux). L’endroit était déjà pris d’assaut à notre arrivée et nous avons décidé de partager une table avec de charmants inconnus.

Pendant l’apéritif, des toasts ainsi que des petits chocolats circulaient entre les tables. Nous avons vite repéré les larves de ténébrions sur le chocolat (qui rajoutaient du croustillant) mais impossible de deviner les ingrédients des toasts !

img_3179img_3199img_3201

Nous avons ensuite commandé une brochette de criquets pour deux. On voulait de la bête entière, on en a eu ! La texture était assez agréable puisque les insectes avaient à nouveau ce petit côté croustillant. Le goût, quant à lui, nous a rappelé la noisette. Les saveurs étaient relativement simples mais c’était très sympa.

Pour le plat, nous sommes toutes les deux parties sur le burger classique. C’est de la farine d’insectes qui est utilisée pour réaliser le « patty » et nous avions donc l’impression de manger un burger classique et ULTRA GOURMAND. C’est une très bonne idée pour avoir son apport en protéine !

Nos compagnons de table ont opté pour une assiette « découverte » qui n’avait pas l’air mal du tout !

img_3227

Si vous avez envie de tenter cette expérience culinaire à la maison, sachez que vous pouvez également y acheter des insectes ou des préparations à base de ces derniers. Rien de tel pour surprendre vos invités ! (A vous de voir si vous les prévenez avant ou après dégustation, ahah..)

En conclusion

Nous avons vraiment passé une excellente soirée et ne regrettons pas d’avoir poussé la porte de chez Les bouchers verts ! L’endroit et les plats reflètent parfaitement leurs convictions et nous donnent envie de suivre le mouvement.

C’est donc les yeux fermés que nous vous recommandons cette nouvelle adresse. Alors, allez-vous tenter l’expérience ?

Pssssttttt : Ils organisent également un atelier cuisine le 25 février. N’hésitez pas à vous inscrire ICI.

Les bouchers verts
Rue de la madeleine, 33 à 4000 Liège
Ouvert du mercredi au dimanche
Page Facebook

On a testé… la crêperie bretonne Ty Breizh

Dimanche passé, nous sommes allées (re)découvrir la Crêperie Bretonne Ty Breizh. « Redécouvrir », car celle-ci a été reprise il y a quelque temps par les patrons du bien connu Le Zocco Chico. Les anciens patrons, bretons d’origine, ont d’ailleurs été très généreux puisqu’ils ont confié leurs précieuses recettes !
IMG_1422
Mais Ty Breizh, ça veut dire quoi d’abord ? Eh bien, c’est le mot breton pour « Maison de Bretagne ». Et c’est exactement ce que l’on ressent une fois que l’on pousse les portes de l’établissement ! Lambris sur les murs, bateaux, photos de paysages bretons, bolées, plaques de différents lieux de Bretagne… On s’y croirait !
IMG_1446
IMG_1469
Notre plaque préférée… 
Nous avons commencé notre expédition bretonne avec un apéro. Nous avons opté pour celui de la maison : un kir breton (du cidre avec de l’hydromel). Un peu déroutant au début, et puis l’on en redemande ! Ce subtil goût de miel vous tapisse le palais et c’est trop trop bon !
IMG_1472
On se lance ensuite dans le vif du sujet, avec les fameuses galettes de sarrasin ! Le choix fut difficile, vous vous en doutez… On a d’ailleurs demandé à la serveuse de revenir plus tard deux fois de suite !
Margot a finalement pris la crêpe Gwadegen à base de chèvre, lardons, épinards et tomates. Pauline a craqué pour la suggestion du moment, la crêpe Tartiflette (pas besoin de vous faire un dessin).
IMG_1443
Les crêpes et leurs garnitures étaient très goûteuses. Nous vous recommandons à 100% les deux mais il est vrai que nous avons un peu de mal à retrouver le goût et la texture de la crêpe avec la tartiflette.
Nous avons évidemment bu le fameux cidre pour accompagner le tout. Cidre que l’on boit dans une bolée (petit bol avec une anse). Mais pourquoi ?
Simplement parce qu’à l’époque, la vaisselle était fabriquée en terre… et qu’il était plus simple de fabriquer des bols que des verres. Voilà :-), vous pourrez fièrement lancer cette info lors d’un dîner mondain. (Non non, ne nous remerciez pas…)
IMG_1439
la fameuse bolée
Nous nous sommes ensuite laissées tenter par un dessert et avons choisi la crêpe au caramel beurre salé. UNE TUERIE ! C’est d’ailleurs l’une des crêpes les plus appréciées par les clients). Nous avons demandé de l’accompagner d’une boule de glace vanille et la cuistot nous a rajouté des amandes grillées… encore meilleur !
IMG_1461
Bref, nous sommes reparties repues et heureuses, avec un objectif en tête : réserver des vacances en Bretagne au plus vite ! En attendant, on a décidé d’écouter Manau en boucle (on sait que vous n’allez pas résister à la chanter).

Petit bonus

Vous avez toujours rêvé de parler quelques mots bretons ? Allez, c’est cadeau !
A votre bonne santé: Yemed mat
Bonjour: De mat
S’il vous plaît: Mar plij
Au revoir: Kenavo
Ty Breizh
Rue Pont d’Avroy, 28
4000 Liège
Une adresse que l’on vous recommande autant pour un repas que pour une pause sucrée !
Bon appétit,
Pauline & Margot

On a testé… le restaurant 1660 pendant les RestoDays

Hier soir, nos papilles ont frétillé et notre coeur a fait BOUM.

Margot et Pauline en vadrouille à Huy

Vous vous demandez très certainement ce qui nous a amenées jusqu’à Huy… Figurez-vous que Margot y a vécu pendant 2 ans et connait donc la ville comme sa poche. Pour Pauline en revanche, c’était une grande première !

C’est en réalité Maurane Crespin (notre fameuse « accro aux restos ») qui nous a contactées via Resto.be et qui nous a proposé de tester un restaurant dans le cadre des RestoDays. Notre engouement était tel que nous n’avons pas rechigné à prendre le train pour tester une nouvelle adresse huttoise !

RestoDays

21730832_1517714444955849_3530502642631945184_n

Rares sont ceux qui ne connaissent pas encore le concept des RestoDays ! Pour cette 16ème édition, 285 restaurants (dont 22 étoilés Michelin) participent à l’aventure et proposent des menus à des prix tout à fait raisonnables. Les gourmets peuvent donc en profiter pour tester des établissements dont ils n’osaient rêver ! Vous avez le choix entre un lunch ou un dîner et ce, partout en Belgique.

A l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, de très chouettes restaurants ont encore des tables libres donc FONCEZ ! Nous vous conseillons vivement le Restaurant Didier Galet, L’atelier du Sélys (Pauline y sera d’ailleurs ce soir), La Cucinella ou encore Le Coq au champs.

Site internet
Page Facebook

Nos premières impressions

Sur les conseils de Maurane, nous nous sommes rendues au restaurant 1660. Niché en plein coeur du centre historique, l’établissement est parfaitement situé et nous avons pris un réel plaisir à nous y rendre à pied (après un apéro sur la Grand-Place, évidemment).

Le cadre est vraiment très joli : murs en pierre, grande cheminée travaillée, ambiance cosy avec une décoration très épurée. Dès notre entrée, nous avons senti que nous allions passer un agréable moment !

Incroyable mais vrai : nous avons même pu profiter de la superbe terrasse ! Nous sommes sorties quelques fois pour prendre l’air et cette impression d’être coupées du monde nous a marquées. Margot était d’ailleurs apaisée par le …tenez-vous bien… CLAFOUTIS de l’eau. Oui oui, elle a réussi à sortir ce mot lorsqu’elle complimentait le chef ! Bref. Des plaids gentiment apportés par notre hôtesse, un calme impressionnant et un verre de vin : toutes les conditions étaient réunies pour papoter et profiter des extérieurs entre les plats.

Notre menu

Venons-en maintenant à ce qui vous intéresse certainement le plus : notre menu ! Nous avons dégusté 8 assiettes différentes, dont 1 « surprise » concoctée par le chef. Nous n’avons pas l’habitude de décrire nos expériences gustatives mais voici en quelques mots ce que notre petit palais a ressenti.

Tartare de homard, citron confit


Ce plat était simple et on ne peut plus efficace, servi sans fioritures. Tout ce que l’on recherche quand on déguste un produit comme le homard ! Bravo pour le citron confit qui a su trouver sa place sans voler la vedette au homard.

Saumon mariné, radis daikon, fromage frais


Du croquant, du croustillant, du fondant : un mélange de textures jouissif. Fraicheur et légèreté étaient aussi au rendez-vous. Mention spéciale pour les oeufs de poisson volant au wasabi : un pur délice !

Truite belge, chou-fleur


Nous avons trouvé cette petite purée/crème/mousse (oui c’était un peu de tout ça) de chou-fleur très agréable. A nouveau un mélange de textures réussi grâce à la peau dorée et croustillante de la truite !

Bar de ligne, cresson, tartare d’huîtres


Le tartare d’huîtres a apporté une note iodée justement dosée. Nous avons adoré le mariage avec les dés de pommes de terre et de céleri !

Arancini à l’encre de seiche, ris de veau laqué, panais


Alors là : ce ris de veau fut une révélation pour Pauline ! Comment peut-on rendre un thymus de veau aussi délicieux ? Car oui, c’est bien de cela qu’il s’agit, ahah… Sa croûte croustillante à souhait et son coeur fondant ont ravi nos papilles.

Surprise du chef 


En mauvaises blogueuses que nous sommes, nous avons oublié de noter l’intitulé de cette surprise.  Humhum… Laissez donc parler votre imagination (comment s’en sortir avec une pirouette) !

Filet de porcelet, butternut, pancetta, moutarde à l’ancienne


Septième plat… Cela devenait un peu compliqué pour notre petit estomac mais comment résister ? La moutarde a apporté le pep’s dont cette assiette avait besoin et le côté salé de la pancetta contrebalançait parfaitement la douceur de la butternut.

Prunes, crème de mascarpone, tuile croquante


Même si l’assiette de fromages nous faisait les yeux doux, nous avons préféré terminer sur une note fraiche et sucrée (qui l’eût-cru?). Nous espérions de la légèreté et avons été ravies de déguster un dessert simple et gourmand.

La sélection des vins

Notre avis

Bon, nous vous avons déjà spoilé dès le début mais cette adresse est un immense coup de coeur ! L’équipe est aux petits soins et nous nous sommes vraiment senties à l’aise dans cette ambiance chic mais pourtant sans chichis.

Nous n’avons jamais eu l’air aussi sages…

Nous sommes restées assez longtemps à table (de 19h à 23h45). Cela pourrait déplaire à certaines personnes mais nous faisons partie des clients qui aiment profiter du moment présent et qui préfèrent attendre un peu entre chaque plat. Quand on réserve dans ce type d’établissement, ça fait partie du jeu. Surtout que le chef est seul en cuisine, sachez-le…

A la fin du repas, nous avons également eu le plaisir de papoter un peu avec le chef et propriétaire des lieux, Cédric Leleux. Ce dernier s’est lancé il y a neuf mois à peine et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de cette belle aventure !

Nous nous sommes régalées du début à la fin et nous ne manquerons pas d’y retourner à titre personnel pour tester leur carte habituelle (une nouvelle tous les mois).

Nous terminerons enfin cet article en remerciant vivement Cédric Leleux et sa compagne, pour leur invitation et leur accueil.

Maurane, merci d’avoir pensé à nous et de nous avoir fait confiance. C’était un super moment !

Salutations gourmandes,

Pauline & Margot

15941509_231197060669663_2820469139576623584_n

 

 

 

Restaurant 1660
Rue Griange 14
4500 Huy
Site internet
Page Facebook

 

 

 

On a testé : un repas chez Atahualpa 

We are back !

Olalalala… Nous avons tellement procrastiné ces derniers temps ! Nous nous sommes agrippées à l’été comme si nos vies en dépendaient et avons laissé le travail s’accumuler. Mais il faut se faire une raison : l’automne est à nos portes et il est grandement temps de reprendre les commandes de ce blog.

C’est donc la rentrée pour les DEUX FILLES EN VILLE !!! On ne vous cache pas que les idées fourmillent dans nos petites têtes et l’envie de les concrétiser nous motive plus que jamais (quelques coups de pieds aux fesses seront quand même nécessaires pour garder le rythme, vous nous connaissez).

BREF. Pour cette reprise, nous avons décidé de titiller vos papilles et de vous faire voyager. Voici un petit compte rendu de notre expérience chez Atahualpa.

Atahualpa : un dépaysement total

On embarque : direction l’Amérique Latine ! Bon, en vrai, nous n’atterrissons pas très loin puisque le restaurant se situe Rue Souverain Pont.

IMG_9575

Depuis peu, Franklin a repris les commandes de l’établissement et nous avons été invitées à le redécouvrir. Le cadre nous a tout de suite plu ! Avec ses nappes colorées, ses fresques murales, sa verdure et ses (faux) perroquets, le restaurant nous transporte au-delà de l’Océan Atlantique. Certains trouveront ça « too much » mais nous, on adore !

IMG_9591IMG_9604

L’étage est également très agréable :

IMG_9600IMG_9596

Pour l’accueil, c’est vraiment un sans-faute ! Nous essayons toujours de déceler si le personnel est en « opération séduction » avec nous ou s’il se compote de la sorte avec tous les clients. Chez Atahualpa, vous serez traités aux petits oignons ! Peut-être est-ce une épice sud-américaine qui rend aussi aimable…

Atahualpa : des plats comme là-bas

Nous sommes toujours un peu gênées quand nous sommes invitées et notre idée de base était de tester un seul plat. C’était sans compter sur Franklin qui nous a sorti le grand jeu ! Nous avons pu déguster une entrée, un plat et un dessert.

MEJILLONES ACAPULCO, ALBONDIGAS MEJICANAS, SOPA DE MEJILLONES, CONEJO AL AJI, POLLO Y CAMARONES, CALDERAIDA DE BORREGO… Que choisir ? Nous avons pris le temps de découvrir la carte en sirotant un mojito et en nous délectant de mises en bouche. C’était frais, relevé et dé-li-cieux .  

IMG_9607IMG_9611

Entrons maintenant dans le vif du sujet avec les différents plats ! Margot l’aventurière s’est laissée guidée par les conseils de Franklin (elle voulait de la découverte et des suprises). Pauline a opté pour des plats plus classiques.

Nos entrées : 
– EMPANADAS DE CARNE (chaussons farcis à la viande)
– AZTECO (filet de poisson aux arachides en papillote)

IMG_9612IMG_9617

Nos plats :
– POLLO Y CAMARONES
(poulet et crustacés)
– 
BIFE CON PLATANOS (steak argentin flambé à la banane)

IMG_9621IMG_9623IMG_9625

En dessert, nous avons pris la banane flambée et un peu de sorbet.

Notre avis

Comme vous pouvez le voir sur les photos, les portions sont plus que généreuses (de quoi décourager les petits estomacs et ravir les plus gourmands) ! Nous avons parfois eu du mal à terminer… La présentation des plats, quant à elle, reste très simple mais nous avions réellement envie de nous jeter dessus !

Au niveau gustatif, il est vrai que nous avons trouvé le plat au poulet un peu trop salé. Pour le reste, nous nous sommes régalées. C’est une cuisine authentique et vraie, cuisinée avec le coeur et servie sans chichis.

Atahualpa : une ambiance au top

Sachez également qu’un groupe de musique latine se produit tous les vendredis et samedis dès 20h30. Vous aurez peut-être même la chance d’entendre Franklin pousser la chansonnette ! Sa revisite de Despacito nous a conquises (qui l’eût cru ?) ! Nous n’avions  d’ailleurs qu’une seule envie : enfiler un poncho, monter sur scène et souffler dans une flûte de pan ! Ahahah.

Attention : le volume est assez élevé donc n’espérez pas entamer une conversation sérieuse à ce moment-là ! Vous n’aurez plus qu’une solution : reprendre en choeur La Bamba. C’est ce que nous avons fait !

Para bailar la bamba
Para bailar la bamba se necesita una poca de gracia
Una poca de gracia pa’ mi pa’ ti y arriba y arriba
Ah y arriba y arriba por ti seré, por ti seré, por ti serééééééé 

En résumé

Si vous cherchez de l’exotisme le temps d’une soirée, foncez chez Atahualpa ! Vous passerez à coup sûr un agréable moment.

Pauline & Margot

IMG_9598

 

Atahualpa
Rue Souverain Pont, 16 à 4000 Liège
Page Facebook
Site internet 

 

 

 

 

Que faire en juillet à Liège ?

« Dites-donc les deux filles en ville… Vous n’êtes pas gênées de sortir cet article à la mi-juillet ? » SI SI SI !!! Comme d’habitude, nous avons mille idées en tête mais nous n’avons clairement pas le temps de nous poser et de les concrétiser. C’est déjà difficile en automne et en hiver mais imaginez en plein été, avec les barbecues, les festivals et les soirées entre amis… 24h dans une journée et 7 jours dans une semaine, ce n’est clairement pas assez ! BREF, on arrête de se trouver des excuses et on enchaine…

Se régaler

Saint Uguzon

19959064_1399856193439120_6066632588405117229_n.jpg

Du vin et du fromage… On a envie de te dire : WHAT ELSE ?

Page Facebook

Les croisières gourmandes d’été

13879329_1135317066534826_1957957982975009560_n.jpg

Embarquer sur le bateau Le Pays de Liège pour une soirée gourmande, ça vous dit ? Pendant 4h, vous partirez à la découverte de la Cité Ardente et profiterez également d’un repas et d’une animation musicale. Ca a l’air TOP !

Prix : 55 € / personne
Quand : 22 et 29 juillet + (plusieurs dates en août)

Infos et réservations :
Blegny-Mine asbl
Rue Lambert Marlet, 23
4670 BLEGNY (Belgique)
Tél. : 04/387 43 33
Fax. rés. : 04/387 98 28
www.blegnymine.be

Se distraire

L’été @ Les Grignoux

2017_visuelweb_plein-air.png

Non, le cinéma n’est pas fait que pour les journées pluvieuses ! Tous les samedis de l’été, venez redécouvrir une chouette sélection de films… Nous, on opte pour GREASE (ho, ho, ho , honey!)

15/07 – 22h30 : Under the Skin, Jonathan Glazer.
22/07 – 22h30 :  Dernier train pour Busan, Sang-Ho Yeon.
29/07 – 22h30 : Grease, Randal Kleiser.

Pour les films du mois d’août, c’est ICI.

Ah. On a failli oublier ! Petite information plutôt sympa :

19884146_1774036582620637_3844465872049848361_n

Seraing-les-Bains

18118603_1519072284792388_5439503975156204319_n

C’est au Country Hall qu’aura lieu la prochaine édition de Seraing-les-Bains. Sable fin, cocotiers, cabanes de plage, cocktails… Non non, vous n’êtes pas au bord de la mer mais bien à Seraing !

Page Facebook

Se déhancher

Mix toi-même une fois // Spécial Belgique

Prendre les commandes musicales du Cupper Café : le rêve ! La musique belge sera mise à l’honneur en cette veille de 21 juillet. Si vous souhaitez y participer, rien de plus simple : emportez votre sélection sur clé USB et inscrivez-vous dès 20h30 sur le line up. Le son belge fera vibrer le café dès 21h.

Page Facebook

Méga ginguette

19396978_762298620618771_3304433370820865086_n

On reste à Seraing avec la 4e MEGA GINGUETTE ! Vous pourrez célébrer la fête nationale sur le site Trasenster dans une ambiance folle !

Page Facebook

SOY COMO SOY

19441894_1370788653017741_7219456261290139764_o.jpg

Bon, il nous semble que nous allons passer notre été à Seraing ! Connaissez-vous le USE-IN ? Il s’agit d’une ancienne usine (tu comprends le jeu de mots maintenant ?) Cockerill où des événements sont régulièrement organisés. Le concept nous plait déjà. On nous a d’ailleurs vivement conseillé de tester une soirée Soy Como Soy (bonne musique, bière, gin tonic, entrée gratuite, ambiance de malade…).

N’hésitez pas à aller jeter un petit coup d’oeil à l’agenda du USE-IN ! Ce serait trop bête de rater un super événement…

Page Facebook USE-IN
Page Facebook de l’événement

Se promener

Place à la Place !

19780627_1391318634238704_7198632378489022283_o.jpg

Quelle bonne idée ! Nous nous réjouissons déjà de nous promener et d’en profiter. De nombreux concerts animeront d’ailleurs la place dès la nuit tombée…

Page Facebook de l’événement

Se boire un petit coup

Village Gaulois 2017

17359010_1467345619963211_6961844950556092372_o.jpg

Noooooonnnnnn ! Plus que 2 jours avant la fin du Village Gaulois ! Nous sommes un peu gênées puisque nous n’y avons pas encore mis les pieds mais on va se rattraper… Parole de gaulois !

Page Facebook

Apéros Liège

19702502_1380352958744543_6827691754870494479_n.jpg

Doit-on encore vous présenter les APEROS de Liège ? Celui-ci nous tente tout particulièrement… Un petit verre avec vue sur la Meuse, ça ne se refuse pas !

Page Facebook

Se cultiver

Mode Muntu @ La Cité Miroir

image_site_mode_muntu.jpg

Véritable coup de cœur pour cette exposition consacrée entièrement à Mode Muntu, peintre congolais du XXè siècle ! Ses peintures, uniques en leur genre, abordent des thèmes du quotidien : sa culture, sa religion, ses peurs, ses espoirs…  Ses tableaux sont colorés et magnifiquement mis en valeur par La Cité Miroir.  Et même si l’on peut y voir des silhouettes ressemblant à celles de Keith Haring ou encore A. R. Penck, celles de Mode Muntu sont reconnaissables au premier coup d’œil, et nous transportent directement à Lubumbashi, sa terre natale.

On a tellement aimé qu’on vous réserve une petite surprise – coming soon!

Jusqu’au 27 août.
Plus d’informations : www.citemiroir.be

Quelques idées en vrac

Et puisque la liste des événements n’est pas très longue (tout le monde fonctionne un peu au ralenti en été), voici quelques idées rien que pour vous. Il vous suffit de cliquer sur les différents noms pour avoir toutes les infos :-).

Quand il fait beau…

Quand il pleut…

  • Prendre des pâtes à emporter chez Altro Maccheroni et les manger à la maison.
  • Aller voir le film Dunkerque @ Les Grignoux (parce que Tom Hardy et Cillian Murphy sont à nouveau réunis (excitation puissance 1 million) et parce que ça va être une tuerie, tout simplement !)
  • Réunir les copains (ou la famille) et tester la dernière salle de chez Get Out
  • Se mettre 5 min devant son ordi et participer à la campagne de crowdfunding pour le city guide « Fragments de Liège »  (lien direct)
  • Dénicher de délicieux produits piémontais chez Al Limone (épicerie fine) et passer la journée derrière les fourneaux
  • Se faire chouchouter seul ou à plusieurs chez Louvrex-les-bains

On se donne rendez-vous bientôt pour un nouvel article ! En attendant, profitez bien de cet été… 🙂

Pauline & Margot

 

 

 

 

 

Ahhhhh, l’amour !

La Saint Valentin approche… Simple fête commerciale pour certains, véritable célébration pour d’autres, le 14 février divise mais reste cependant une date importante du calendrier !

Nous avons arpenté Liège à la recherche d’idées cadeaux et d’activités que nous partageons aujourd’hui dans cet article. Et si vous n’avez pas encore trouvé l’amour, pourquoi ne pas célébrer la Sans Valentin et vous « autogâter » ? C’est vrai quoi, on n’est jamais mieux servi que par soi-même !

Pour ELLE

Une tasse de chez Paulette

On craque pour les tasses en porcelaine Keith Brymer Jones. Leur style épuré est rehaussé d’une inscription tantôt mignonne, tantôt plus… osée ! Si l’humour fait partie intégrante de votre couple, optez pour « Slut » ou « Bitch ». Sinon, « Love » fera aussi l’affaire !

Rue Charles Magnette, 12E à 4000 Liège
Page Facebook

Du thé de chez Teatower

Votre chérie est une adepte du TEA TIME ? Alors poussez les portes de chez Teatower ! Leur sélection est dingue et vous fait voyager dans le monde entier. Thés noirs, thés verts, thés blancs, rooibos, infusions… Il y a de quoi avoir le tournis ! Mais pas de panique, le personnel est aux petits soins et vous aidera avec plaisir à faire votre choix.

Teatower propose d’ailleurs une sélection Saint Valentin à consulter ICI. Pauline a craqué pour le Thé des amoureux : thé vert, lavande, boutons de rose, fraise… Mmmmhhh !

dscn2260
Thé des amoureux

Rue Saint-Paul, 7 à 4000 Liège
Page Facebook

Un bijou de chez C²

Offrir un bijou, c’est bien. Offrir un bijou original, c’est encore mieux!

Chez C², vous trouverez les bijoux de la marque française ARGUMENT. Ces derniers sont imaginés par la jeune designer Anne-Sophie CHHIM et réalisés à la main (évidemment!). Les jolies formes colorées sont travaillées à partir d’un coquillage de Nouvelle Zélande, le PAUA. Bref, voilà des créations raffinées qui ne manqueront pas de séduire Madame…

Aussi non, on peut toujours craquer pour leur bougies qui sentent divinement bon… ou profiter des soldes (jusque fin février) pour offrir LA petite jupe en cuir à sa chérie!

Pssstttt : Claire & Célia vous proposent un petit concours sur leur page Facebook pour gagner un bijou de la marque. Nous avons déjà tenté notre chance, et vous ?

Rue Souverain Pont, 20 à 4000 Liège
Page Facebook

Et pourquoi pas…

♥ Un massage/un soin/un accès au spa de chez Louvrex-les-bains
♥ Un livre de recettes ou de DIY
♥ Un bon pour un petit-déjeuner livré à la maison, chez 69, Rue des Anglais
♥ Un sac « étique » O My Bag, chez Mahalo Ethical Concept Store
♥ Une serviette brodée avec le prénom de votre amoureuse, chez Comptoir du linge
♥ Une bougie parfumée Rituals
♥ Les baskets PUMA HEART, chez 1001 Pattes
♥ Un atelier culinaire bio, durable et équitable de chez Philosophie de Cuisine
♥ Une jolie création de Pupa (pourquoi ne pas lui offrir une superbe fresque murale?)
♥ Une pochette (créée à partir de chutes de cuir) de chez Cilou de Be

Pour LUI

Un poster ou une montre de chez Opportunity

dscn2264
Ou bien ces adorables t-shirts

Nous avons eu deux gros coups de coeur chez Opportunity !

100 films à voir / 100 choses à faire / 100 lieux à visiter… avant de mourir. Nous vous en avions déjà parlé sur Facebook. En plus d’être un joli objet déco, ce poster amusera votre amoureux puisque les cases sont à détacher au fur et à mesure.

poster-100-films-voir-avant-mourir

∇ Les montres LAPS ont aussi retenu notre attention ! Un joli bracelet en tissu, un cadran rectangulaire, des matériaux de qualité… Ces montres séduiront les amateurs de montres classiques. Ajoutez des squelettes ou des femmes dénudées, et les chéris plus originaux craqueront aussi !

Rue des Carmes, 10 à 4000 Liège
Page Facebook

Un bon de chez Baron

dscn2348

Le bien-être masculin a la cote ! Nos hommes aiment de plus en plus prendre soin d’eux et on adore ça… Mais attention, il faut que nos mâles restent des… mâles !
Alors on mise sur un bon cadeau pour une coupe de cheveux / de la barbe au poil  (vous avez vu le jeu de mots ?) chez un barbier réputé : Baron.

dscn2362

Notre chéri pourra ainsi profiter d’un petit massage de la barbiche, le tout dans un cadre vintage et en dégustant un bon whisky !

Psssssssst : Baron offre aussi des bons pour la Saint-Valentin ! Ils ont même pensé aux célibataires, alors foncez sur leur page Facebook !

Rue Sébastien Laquelle, 5 à 4000 Liège
Page Facebook

Une photographie de Zak’ Wanzi chez C²

dscn2322

En plus des bijoux, nous sommes tombées amoureuses des photographies de Zak’ Wanzi… Célia a pris le temps de nous parler de cet artiste liégeois et de son univers, elle nous a également raconté l’histoire qui se cache derrière chaque photo…

Alors évidemment, vu notre petit côté décalé, nous avons un léger penchant pour la série avec Batman… Quelle belle idée cadeau, n’est-ce pas ?

Rue Souverain Pont, 20 à 4000 Liège
Page Facebook

Et pourquoi pas…

♥ Une platine vinyle et/ou des vinyles de chez Opportunity 
♥ Un jambon entier de chez La Flor de España (miam miam)
♥ Une gamme de soins BIVOUAK de chez Mahalo Ethical Concept Store
♥ Un noeud pap’ original en bois My Deer, chez Wattitude
♥ Un abonnement de 10 séances pour aller matter des films, chez les Grignoux
♥ Une bouteille de spiritueux de chez Watch Smell Taste & Having Fun
♥ Un combi ticket pour Les Ardentes
♥ Un atelier cocktail, chez Volga
♥ Un meuble/objet sur-mesure en palette de chez Palettophile
♥ Un pack de dégustation de bières belges de chez Beer Lover’s

Saint-Valentin insolite

En général, la Saint-Valentin, c’est quand même  un peu fort cliché : un petit dîner aux chandelles, des pétales de rose sur le lit, une petite tenue affriolante (mais soft), des bisous, des cadeaux…

STOOOOOOOOOOOOP !

giphy

Et si, pour une fois, vous testiez quelque chose de différent ?
Pour les coquins, ou pour ceux qui ont tout simplement envie d’une Saint-Valentin décalée, voici un petit programme pas piqué des hannetons qui devrait vous plaire !

Dormir dans une Suite Gaming

48660639
source: pentahotel.com

Les petits hôtels cosy et romantiques, c’est chouette. Mais parfois on s’ennuie un peu, non ? Pourquoi ne pas tester la Penta Gaming Suite et passer la nuit à s’éclater avec son/sa chérie sur les équipements que vous offrent la chambre ? Dotée d’une superficie de 50 m², cette suite dispose, entre autres, d’une Playstation 4 avec accès à divers jeux, d’un flipper ou d’un baby-foot… ainsi que la possibilité de se faire livrer une pizza 24h/24 ! De quoi s’amuser en amoureux jusqu’au bout de la nuit.

pentahotels
source: pentahotel

Informations & réservation ICI .

S’offrir un scénario coquin

Connaissez-vous Scénario Coquin ? Oui ? Bravo !  Non ? Vous avez tort…

16142791_585933801592632_3447391958785347082_n
source: facebook/scenariocoquin

Il arrive parfois que la flemme (la flamme, pardon. Sacré lapsus…) originelle ne soit plus si ardente au sein d’un couple. Le train train quotidien, les habitudes, etc font que nos ébats passionnés du début s’apparentent plus à un « va-vite » devant notre série préférée qu’à une nuit d’amour interminable. Ne niez pas, on le sait tous !

Que diriez-vous de raviver la flamme ? De réveiller ce désir parfois fainéant ?

infirmiere

Scénario Coquin propose des petits scénarios destinés à pimenter votre couple et à apporter un peu de fantaisie au sein de votre intimité. Que vous soyez timides ou au contraire très extravertis, vous serez comblés ; il y en a vraiment pour tous les goûts. Le site propose des petits scénarios faciles à exécuter mais également des jeux de rôles pour les plus expérimentés. Les manières de séduire se font sur 3 approches différentes : la sensuelle, la séductrice ou la dominante. A vous de choisir !

Lit d’espions (attention, fana de Cluedo oblige), La Perle du Désert, ou encore Charline et la Chocolaterie, vous aurez l’embarras du choix!

Psssssssssst: Restez attentifs, un petit concours pour remporter des bons cadeaux sera bientôt mis en ligne… On ne vous en dit pas plus et on vous laisse découvrir par vous-même 🙂 !

Site Internet
Page Facebook

Shopping dans un love-shop

 

Vous avez choisi votre scénario ? Bien, il ne reste plus qu’à trouver votre tenue. Que ce soit pour acheter une tenue particulière ou tout simplement pour faire du lèche-vitrine, visiter un love-shop avec sa moitié, ça peut pas mal émoustiller… Attention cependant à ne pas tomber sur des « sex-shops » plus trash, qui peuvent faire fuir.

img_7490
Qui a déjà vu d’aussi beaux sextoys?

Nous, on adore Délicatescence: un love shop raffiné, super chouette et très élégant. On y trouve de la très belle lingerie fine, mais aussi des tenues plus osées. Il y a aussi une large gamme d’éroticosmétiques (ça fait sérieux dit comme ça, ahah): huiles de massage, huiles comestibles, à sensations… On pense bien évidemment aux sextoys (gamme pour hommes également), et aux jeux à faire avec votre partenaire.

On vous invite à pousser la porte de cet établissement en couple, et à repartir avec de nouvelles idées plein la tête !

Delicatescence Love-Shop
Rue Féronstrée 121 – 4000 Liège
Site Internet

Les menus Saint Valentin

Et pour terminer, si le coeur vous en dit, voici quelques-uns de nos restaurants préférés qui proposent un menu Saint Valentin :

Cuisine italienne

La Cucinella
Gusto Pasta Bar
Al Piccolo Mondo

Cuisine française 

Le Cheverny
Evel & Brig 
Balcon de l’Emulation

Cuisine du monde

Le Temple du Goût
Le Shanghai
Namaste India 

A emporter

N Toucour
Bol & Baguettes
Traiteur Maxime

Nous espérons que cet article vous a plu ! En tout cas, cela nous a donné pas mal d’idées pour préparer notre Saint-Valentin… 🙂

Face à l’actualité souvent bien trop triste et violente, il n’y a qu’une solution: faire l’amour, et non la guerre ! ❤

Pauline & Margot