Que faire en juillet à Liège ? (du 01/07 au 14/07)

HAPPY SUSHI BOX

Allez, on commence avec de la bouffe… Petite piqûre de rappel : vous avez jusqu’au 10 juillet pour profiter de la HAPPY SUSHI BOX à 25 euros !!! Cette offre est valable le mercredi, pour les boxs à emporter uniquement. Tous les best-sellers de Sushi Shop s’y retrouve. MIAM !

Page Facebook de Sushi Shop

Exposition Ledom Photography @ Librairie Toutes Directions

Nous n’avions pas encore eu le temps de relayer l’info mais notre photographe préféré expose dans notre librairie préférée… A-t-on vraiment besoin d’en dire plus ?

Lien de l’événement

Les flâneurs, l’apéro Moscow mule II

Du moscow mule à 5 euros ? Bon, si vous nous cherchez le 5 juillet, nous serons au Cupper Café !

Lien de l’événement

Cine plein air @ la sauvenière

Les GOONIES !!!!!!!!!!!!!!!
Encore un film culte à visionner en plein air ! Si c’est pas le top ça…

Lien de l’événement

DRINK EAT SHOP

Eh oui, nous faisons carrément de l’auto-PUB ! Mais ça va être tellement cool que nous n’avons aucun scrupule…

Le dimanche 7 juillet, nous te proposons de venir chez En Ville à partir de 16h ! Au programme : un vide-dressing intérieur/extérieur (ON DIT NON AUX SOLDES, VIVE LE SECONDE MAIN), de la bonne musique, de quoi prendre l’apéro (tapas, cocktails…) et une ambiance de foliiiiiiiieeeeee !

Lien de l’événement

Le GIN BITCH sera à l’honneur 😍🍹 : gin, liqueur de pêche, fruits rouges…

Vente aux encheres chez Tea late

Le même jour, il y aura une vente aux enchères chez Tea Late. Les travaux entrepris dans la rue des Carmes et aux alentours mettent en péril le salon de thé. Il est temps de réagir ! Alors viens acheter une jolie création, un tote-bag ou manger une crêpe pour aider Sarah à sauver son magnifique projet !

Lien de l’événement

Marché Local des Artisans et Producteurs Coeur Historique Liège

PUNAISE ! On ne savait pas du tout que cela existait !!! Alors on vous passe vite l’info parce que nous soutenons à 100% de telles initiatives ! Cela doit être hyper chouette de faire son petit marché Place Saint Barthélemy… A tester le jeudi 11 juillet !

Lien de l’événement

Happy hour, karaoke and dj set Bon Goût

On a lu « karaoké » et notre coeur s’est emballé… Le snack fermera ses portes pendant l’été et nous propose donc de venir y faire la fête avec un DJ, une happy hour, un karaoke et tout le tralala ! Bien vite le 13 juillet !!!

Lien de l’événement

Saint Uguzon en Neuvice

Fromages. Vous avez bien dit FROMAGEEEESSSS ?

Lien de l’événement

1 an du Van Der Valk Congres Hotel Liège

Lien de l’événement

On se donne rendez-vous dans deux semaines pour la seconde partie du mois de juillet !

La bise,

Pauline & Margot

Publicités

Nos entrepreneurs mis à l’honneur #3: Rafael et Quentin de Mc & Quak

Il y a quelque temps, nous avons rencontré deux chouettes gars, Rafael et Quentin! Leurs lampes sont canons, originales, et se déclinent à l’infini (un peu comme nous au final!).

Mc & Quak, c’est quoi?

IMG_9030
crédit photo: Mc & Quak

Rafael: Tout a commencé il y a environ 7 ans: je regardais l’émission CCVB (Comment ça va bien) et on y voyait un gars, gérant d’un hôtel à Paris, qui avait créé des Bottle Lamp pour chacune de ses suites. A l’époque, j’aimais déjà le whisky; j’avais une vielle bouteille de Single Barrel (Jack Daniel’s) qui traînait chez moi. Ni une ni deux, je me suis lancé dans la confection de ma première lampe. C’était un truc horrible (rires), mais je l’ai gardée, c’est un chouette souvenir. Plusieurs amis m’ont ensuite demandé de leur en faire, pour offrir lors d’anniversaires ou autres. C’est ainsi que l’aventure a commencé.

Quentin: Mais ce n’est que quelques années plus tard que l’on a vraiment décidé de se lancer dans ce projet en tant que Mc & Quak. Après nos journées de travail, on passait souvent du temps ensemble, Raf et moi. On passait généralement nos soirées à boire un verre, ou à jouer à la console. Ayant fait tous les deux des études de marketing, on voulait se trouver une activité complémentaire et se lancer.

IMG_8823

Rafael: On s’était dit qu’un jour on lancerait un projet qui s’appelle Mc & Quak! On avait au moins le nom (rires)

ndlr: Mc & Quak est en fait le surnom de Rafael et Quentin. On ne va pas vous donner leur origine, leur réputation en dépend!

Rafael: J’ai donc proposé à Quentin de reprendre l’aventure des Bottle Lamp, de manière plus sérieuse et concrète. On pouvait essayer de tâter le terrain…

Quentin: C’est pendant l’été passé que l’on a vraiment commencé à se lancer dans la création de bouteilles: poser des questions à gauche à droite, parler du design, demander des avis… Mais c’est pendant les fêtes de fin d’année que l’on a lancé le concept Mc & Quak, avec des visuels plus travaillés, la création de notre page Facebook etc.

Rafael: On avait déjà fait une quinzaine de lampes auparavant mais c’est grâce aux réseaux sociaux, après avoir posté et partagé nos lampes, que l’on a pris conscience de la réelle demande qu’il y avait pour nos lampes.

Quentin: C’est vrai qu’au début c’est le bouche à oreille « classique »  (famille, amis, région) qui a fonctionné. Une fois la page Facebook lancée, nos demandes ont pris de l’ampleur.

Rafael: Depuis, on fait de salons, on essaye de s’affilier avec eux (Whisky Live, Salon du Gin, Salon du Rhum…). Ces affiliations nous permettent entre autres de récupérer pas mal de bouteilles, parfois rares. On a désormais une belle cave avec de chouettes variantes pour les bouteilles.

IMG_8816

Quentin: Finalement, il y a aussi un côté écologique, car au lieu de jeter ces bouteilles, on les récupère et on leur offre une seconde vie. Et ce qui est chouette, c’est de récupérer des bouteilles d’exception que l’on ne trouve pas souvent.

Rafael:  Les restaurants et d’autres établissements sont heureux de pouvoir se débarrasser de leurs bouteilles. Nous, de notre côté, nous pouvons exposer nos lampes chez eux, ce qui nous offre une belle visibilité. C’est du win win!

Quentin: Les particuliers peuvent également nous rapporter leurs bouteilles (je pense à un client qui a rapporté ses propres bouteilles de vin par exemple).

C’est parti pour les questions!

L’ENTREPRENEUR

  • Décrivez votre travail en trois mots:

Rafael: écologique – neuf – artistique

Quentin: transformation – personnalisé – récupération

  • Quel est votre prochain projet ? 

Rafael: Notre travail est unique pour l’instant, mais nous aimerions aller plus loin. On travaille le verre mais l’on a besoin de quelqu’un qui travaille une autre matière, comme le bois ou le métal.

Le projet que j’aimerais vraiment bien voir aboutir maintenant et qui se met en place serait avec Palettophile (pour leur interview c’est par ici) , avec une création de socles en bois ou de luminaires suspendus. C’est vraiment le projet qui nous tient le plus à cœur.  On aimerait bien entendu diversifier nos créations et notre offre.

On a également une amie qui souhaiterait offrir une lampe avec un rétro-éclairage qui sublimerait une bouteille de la marque LieGIN. C’est un chouette projet que l’on a hâte de réaliser.

 

Quentin: Evidemment, concernant les autres projets, on aimerait aussi développer notre site internet. Au final, ça avance un petit peu comme nous: au jour le jour.  Mc & Quak, ça reste un peu cela: on arrive, on voit comment ça se passe (projet ou autres) et puis on garde, ou on évolue…

  • Quel artiste vous inspire le plus?

Rafael & Quentin: On n’a pas spécialement d’artistes mais on écoute pas mal de musique et ça nous motive beaucoup!  (ndlr: Doit-on vous dire que Rafael a avoué écouter Gitano de Kenji Girac?). Mais au niveau de notre projet, on ne s’inspire pas d’artistes, on papote ensemble et on mixe nos idées, c’est tout.

  • Qui aimeriez-vous avoir comme client?

Quentin: Ce weekend, on a rencontré l’ambassadeur d’Europe de chez Hendrick’s qui est venu s’acheter une lampe. J’avoue que ça fait plaisir! Généralement, les gérants des différentes marques nous écrivent pour nous féliciter lorsque l’on utilise leurs bouteilles pour des lampes.

Rafael: Maintenant, j’avoue qu’un petit Romeo Elvis (parce qu’on l’écoute beaucoup pour le moment) nous ferait grandement plaisir. Ou tout simplement une personne que l’on admire, proche de la région… ça c’est pour le petit plaisir personnel.

  • Un conseil aux jeunes entrepreneurs?

Rafael: Un conseil? Un conseil avisé du jeune marketeur qui vous dirait : « Faites une étude de marché et une étude qualitative »? Mais non, il faut le faire avec passion. Vous allez vous prendre des claques, des stresses, il faut s’accrocher, ne pas avoir peur.

Quentin: Nous nous sommes lancés sans vraiment réfléchir, malgré nos études. Et même avec ces études, on se sent toujours un peu perdu. Je veux souligner qu’il y a beaucoup d’aide et que ce n’est pas compliqué de le faire. Il suffit d’être motivé.

L’HOMME

IMG_9029
Et ça pose… (crédit photo: Mc & Quak)

  • Quelle chanson vous donne envie de danser?

Rafael: Celle que j’aime beaucoup pour le moment, c’est la dernière d‘Henri PFR (Flames. (ndlr: Nous, on trouve qu’il est impossible de danser sur cette chanson, à moins d’être au ralenti).

Quentin: Panda, de Desiigner.

  • Selon vous, un homme devrait toujours…

Rafael: Rester fidèle à ses amis!

Quentin: Ben ça me semble très bien ça, Raf!  Heu, ça va être bateau: poursuivre ses rêves! (ndlr: Il assume totalement cette réponse.) 

  • Racontez-nous une blague: 

Quentin: Comme ça sans réfléchir? J’en ai une mais elle est vraiment très nulle.

« C’est un homme qui rentre dans un café et plouf »

Silence gêné dans la pièce…

Rafael: Pourquoi t’as fait celle-là?

Quentin: (qui s’enfonce) Attendez c’est pas fini:  » C’est un homme qui rentre dans un bar, et puis dans un table, et puis dans une chaise, et puis dans un tabouret. Chute »

giphy

Pour leur défense, ils n’ont pas eu de temps de réflexion. Faute d’avoir une vraie bonne blague, on a décidé d’écouter quelques blagues de Renaud Rutten.

  • Quelle est la dernière chose que vous avez faite avant de vous coucher?

Enoorme silence… (bon du coup on s’attendait à du croustillant, même pas!)

Rafael: Hier soir, on a bossé sur les lampes, on a mangé ensemble, puis je suis rentré chez moi et j’ai regardé Doomsday (un Mad Max de bas-étage). Puis je suis allé me coucher. Rien de très trépidant…

Quentin: J’ai fait la même chose. Sauf que j’ai regardé Suicide Squat. (ndlr: S’en suit un débat sur le film et le Joker – et puis sur Batman)

  • Un fashion faux-pas?

Rafael: Les chemises manches courtes ou les bottes blanches pour les femmes, c’est le pire! Et en bonus: la chemise dragon.

Quentin: Ou avec le tigre!

LIEGE

  • Où prendre le soleil?

Rafael: Dans les coteaux, y a vraiment moyen d’être bien là-bas. Tu craques une bière à la Brasserie Curtius en montant ET en descendant, c’est pas mal.

Quentin: Au Jardin Botanique moi j’aime bien. Je n’irai peut-être plus m’y poser comme à l’époque, mais c’était vraiment un chouette endroit!

  • Où boire un cocktail?

Rafael: J’aime bien l’Atelier du Gin, enfin même si ce n’est pas vraiment un « cocktail ». Ils arrivent avec un petit plateau sur roulettes avec beaucoup d’ingrédients et l’on peut faire son choix.

Quentin: C’est super chouette, c’est accompagné de Tonics spécifiques (j’en avais eu un mentholé) et l’on peut goûter le Gin avant de boire le cocktail. Et puis les accompagnements sont chouettes (grué de cacao par exemple). Le prix est vraiment raisonnable pour la qualité.

  • Où manger de façon atypique?

Rafael: Moi j’aime bien aller au Thème (Impasse de la Couronne).

Quentin: Eh bien je ne sais pas! J’aime plutôt la cuisine traditionnelle. Mais j’ai fait une chouette activité une fois sur Liège: c’est une table, chez un traiteur où l’on apprend à cuisiner! Très sympa! Mais je ne retombe pas sur le nom…

  • Où goûter?

Rafael: Pfff j’en sais rien! Quoique… Ils font de supers bons sandwiches chez André (jambon à l’os coupé au couteau). Un bon jambon beurre avec un petit peu de moutarde… Miam!

Quentin: Mais heuuuu c’est pas un goûter.

Rafael: Ben quoi genre tarte aux riz? Moi je ne goûte pas hein! Le goûter c’est l’apéro des tapettes!

(Rappelons que Pauline goûte tous les jours à 16H pile, c’est son moment sacré!)

Le mot de la fin.

IMG_9032
On s’amuse comme des fousfous!

C’est sur ces bonnes paroles que notre interview se termine (nooooooon pas déjà!) On vous avoue qu’on a tiré celle-ci en longueur: Quentin et Rafael sont restés plus de 7h autour de notre table, discutant de leur projet, chantant des chansons de merde, nous défiant aux jeux vidéos…

Envie d’une lampe Mc & Quak? Allez jeter un oeil sur leurs Instagram et page Facebook:

Facebook
Instagram

Envie d’une lampe Mc & Quak offerte par nos deux gentilshommes? Foncez participer à notre concours! A gagner: une lampe au choix 🙂 C’est CA-DEAU!!

a step-by-step guide to setting up shop

Ciaooooo,

Pauline & Margot

 

L’Atelier, bar événementiel novateur

Ce samedi, c’est l’ouverture officielle de l’Atelier. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce bar événementiel a tout pour plaire!

17948459_120332000172360830_1204769611_o17902465_120332000148956071_206425241_o

Petit tour d’horizon avec Thierry, son fondateur.

D’où est venue l’idée d’ouvrir l’Atelier?

Je suis dans l’Horeca depuis des années, et avant je travaillais déjà dans l’événementiel.
L’événementiel m’a toujours attiré,  j’adore pouvoir créer un projet de toute pièce. L’horeca m’a plus, mais plutôt au niveau de la technique (service, bar…) et du contact avec le client.

J’ai un peu touché à tout: traiteur, restaurant, hôtel puis bar… puis de nouveau restaurant! Ce sont des métiers très différents, qui m’ont permis d’apprendre pas mal de choses dans le milieu.
Après 10 ans de travail dans l’Horeca, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure en ouvrant mon propre établissement. L’idée de ce bar a maturé dans ma tête au fil des années: j’ai suivi plusieurs formations en économie, j’ai modelé mon idée petit à petit, et j’ai même chiné (tout au long de l’année) l’ameublement de mon bar.
C’est un projet qui a pris du temps, mais qui a grandi avec moi, et qui vient du fond du cœur.
PS: J’ai été aidé par Alpi (Actions Locales pour Indépendants, ndlr), et je conseille d’ailleurs à chaque jeune entrepreneur de prendre contact avec eux!

C’est donc un projet qui reste très personnel… 

Exactement! On peut d’ailleurs le ressentir, je veux que ce bar soit éclectique, à mon image.

Par exemple?

J’aime toutes sortes de musiques. En fait, j’ai appris à les aimer, selon les établissements dans lesquels je travaillais. Jeune, j’écoutais de l’électro, de la techno, même du rap français, et puis du rock. Je veux donc proposer à mes clients tout un panel de musiques, avec des styles très variés. Mon parcours musical ressemble un peu à ce bar, il y en a pour tous les goûts (rires) !

Nous, en tout cas on approuve! Vous n’en avez pas marre d’écouter la même musique partout? Nous oui haha! 

Si tu devais définir ton bar en quelques mots… 

Si je devais définir mon bar selon trois critères importants, je dirais: un bon service, des bons produits et surtout, de la convivialité! Je veux valoriser le côté accueillant de mon établissement. L’agencement même du bar est fait pour que chaque personne, même celles qui ne se connaissent pas, puissent se parler, se voir, partager des choses… L’Atelier n’est pas un bar sombre où chacun est reclus dans son coin.

17838514_120332000174895611_1851780076_o17968276_120332000161530182_1823064060_o

On voit que le côté humain te tiens vraiment à cœur!

Oui, c’est un point très important! Je veux que l’on s’y sente bien.
Je veux également valoriser le côté chaleureux de l’équipe. Une équipe qui se sent bien, ça se voit! Je veux que les personnes qui passent une soirée à l’Atelier se disent: « Ça doit être génial de bosser ici! » Les clients doivent avoir envie de revenir pour la qualité, l’environnement, mais aussi l’équipe.

17950065_120332000175148489_1137687308_o

Justement, tu parles de qualité. Comment te positionnes-tu par rapport à la concurrence?

Je dirai que c’est un bar  « haut de gamme », sans toutefois virer dans le snobisme! Ici, on ne vous servira pas des Magnums de Champagne, mais plutôt du café et des thés de qualité, des bons vins, de la bière correctement servie…

Il est clair qu’il vaut mieux ne pas savoir comment la bière est servie dans certains endroits (rires). Tu vises donc une cible plus âgée, non?

Il est clair que je vise une clientèle plus adulte. Je veux vraiment me démarquer. D’ailleurs, la situation de l’Atelier permet un accès direct à la rue de la Casquette, qui est en train de se développer. Je ne veux pas que les personnes doivent traverser le carré. J’aimerais également valoriser la clientèle de l’Opéra, qui n’a pas forcément de bar « culturel » à proximité…

17968261_120332000154748612_766483806_o17968343_120332000155002436_540027017_o

Il y aura donc des événements culturels, et quoi d’autre?

J’aimerais que l’établissement soit relativement calme la semaine, et un peu plus festif le weekend. Dès le jeudi, chaque jour correspond à un « thème » bien précis:

Jeudi culture: expositions, concerts, live painting (prochainement, le champion de Belgique de beatbox viendra faire une présentation sur la scène).

Vendredi 90’s: Soirée plutôt pop et rock, un peu plus festive, avec les tubes qui nous faisaient danser à l’époque!

Samedi Vintage: J’aimerais faire beaucoup de soirées costumées! Attention, à ne pas confondre avec soirées déguisées. Ici, on mise sur les costumes classes de l’époque! Le thème choisi pour le moment est « Cinéma ». Je peux déjà vous dévoiler les deux premiers:
– Thème Martin Scorses: il y aura un show jazz et claquette. Pour le costume, mettez votre plus beau chapeau melon! Les cocktails seront en accord.
– Thème Fame: on met sa veste en cuir et sa gomina, et on se déhanche devant le show boogie woogie.

Dimanche Geek:  Le premier événement est un grand tournois Mario Kart. Il y aura les qualifications pendant deux mois (qualifications, puis pools, rattrapage et finale). Le gagnant recevra un chouette cadeau (par exemple une figurine exclusive).
Ensuite, je proposerai des blind-tests réarrangés. Le premier se fera en compagnie d’une violoniste de l’orchestre philharmonique de l’Opéra. Elle vous mettra à l’épreuve sur des thèmes fantastiques (Game of Thrones, HP…).

Pour le reste des événements, c’est surprise! Je ne peux pas tout dévoiler en une fois! 🙂

Est-ce qu’il y aura possibilité de manger un petit quelque chose, étant donné que le bar est aussi ouvert en journée?

Tout à fait! Il y aura une petite dégustation, avec diverses bouchées: mini-hamburgers, chili végétarien, salade grecque, mini-boulettes végans…

La carte sera réduite pour permettre une rotation régulière des produits. Je veux proposer des produits frais et de saison. La carte des vins changera également tous les mois.

Il y aura aussi, dans un futur proche, des brunchs organisés les dimanches. Je pense faire des brunchs à l’américaine: pancakes, gratin de courgette… sans oublier le Mimosa!

On ne vous en dit pas plus les amis! On vous invite à aller voir ce bar hyper cool dès aujourd’hui, à 18h00 tapantes! 

Le lien de l’event Facebook, c’est ICI.
Page Facebook

On s’y croisera très certainement un jour !

Bisette,

Pauline & Margot

 

 

 

Nos entrepreneurs mis à l’honneur #1 : Hélène

Il y a quelques semaines, nous avons eu le privilège de découvrir le chouette projet « en travaux » d’Hélène. Motivées à l’idée de parler un peu plus de ces entrepreneurs qui font bouger Liège, nous avons sauté sur l’occasion et l’avons interviewée !

Un chose est certaine : Hélène est une entrepreneuse… entreprenante !

14522076_10210340898619620_1276386541_o
De gauche à droite : Margot, Hélène, Pauline et Juliette (son acolyte)

Son histoire

Le parcours scolaire d’Hélène a de quoi donner le tournis ! Tantôt en archi, tantôt en gestion, elle touche à tout mais ne se stabilise dans aucun domaine…

Au fil du temps, l’idée d’ouvrir un bar germe dans la tête de cette « entrepreneuse née ». Hélène nous raconte d’ailleurs qu’elle feuilletait les petites annonces de locaux à louer mais se trouvait beaucoup trop jeune pour se lancer vraiment…

Elle décide alors de travailler en tant qu’étudiante dans le Carré pour découvrir le milieu. Après s’être forgé une expérience solide, notamment au Far West (sa plus belle période), Hélène reçoit une alerte d’Immoweb pour un café à louer dans le Carré… L’aubaine ! Elle visite donc le local mais… mais… mais… Son projet personnel évolue et l’endroit ne correspond plus du tout à ce qu’elle aimerait entreprendre !

Le champ de recherche s’élargit petit à petit jusqu’à ce que la perle rare soit trouvée Place du XX Août ! JUIN – JUILLET – AOUT – SEPTEMBRE… 4 mois plus tard, nous voilà !

14489074_10209735653084142_881283226_o
Tu vois le café du coin ? C’est là que ça se passe !

Son projet

Ce 1er octobre, La Dame de Pique ouvre ses portes !

Vous vous doutez bien qu’il ne s’agit pas d’un simple bar, ce serait trop facile ! Hélène a eu la brillante idée de mettre des jeux à la disposition des clients… Du simple jeu de cartes au jeu de société plus élaboré, il y aura l’embarras du choix.

Sachez d’ailleurs que certains jeux sortent tout droit de son imagination débordante ! Chaque table dispose donc d’un jeu de l’oie et d’un jeu de Kapla, réinventés selon les bases du « Action ou vérité » ! N’est-ce pas trop cool ? De quoi mettre gentiment l’ambiance pendant que vous buvez un verre…

Et justement ! Parlons-en de ce fameux verre ! Vous allez saliver à la vue de tout ce qui est proposé… Hélène vous a concocté une carte évolutive et diversifiée :

  • 5 bières au fût : Jupiler, Leffe Blonde, une rosée, Scotch CTS (dans les verres en étain svp!!!) et une bière du mois ;
  • une sélection de +/- 10 bières en bouteille ;
  • un thé créé spécialement pour le bar, quelques classiques et un thé saisonnier ;
  • un jus de fruit pressé BIO (saisonnier également) ;
  • des bouteilles de cocktails « made in Hélène » (nous précisons d’ailleurs que son bar PERSONNEL compte actuellement 71 bouteilles, c’est une connaisseuse!) ;
  • du vin.

Vous avez faim ? Pas de problème ! Là aussi, Hélène envoie du lourd :

  • assiettes de tapas et de bruschetta ;
  • croque-monsieurs ;
  • soupe (en hiver) ;
  • et on garde le meilleur pour la fin : du POP-CORN au PEKET ! Invention de Madame !

Le bar sera ouvert 7 jours/7, de 11h à minuit.
L’excuse du « Je n’ai pas le temps d’y aller. » ne sera donc pas recevable !

14466994_10209713574612194_922886749_o

L’interview

L’ENTREPREUSE : Si tu avais un jeune ou futur entrepreneur devant toi, quel conseil lui donnerais-tu ?

Mon premier conseil serait d’aller voir Juliette (rires). Quand je me suis dit « Allez, je me lance ! », je ne voulais pas arriver devant mon père qui est mon comptable en ne sachant rien. Vu que Juliette est à HEC et qu’elle a réalisé un portfolio cette année, c’est par elle que je suis passée. Je voulais savoir par où commencer et quelles étaient les démarches. 

Nous sommes donc allées voir une coach en entreprise… qui était étonnée de ce que nous avions déjà fait ! Après, tout s’est enchainé : le plan financier et la découverte de cet endroit.

Mais pour répondre à la question de base, je dirais qu’il faut bien s’entourer et aller voir un coach en entreprise, c’est 100% gratuit !

L’ENTREPREUSE : Quel est le plus beau compliment reçu par rapport à ton projet ?

Mon grand-père m’a dit hier que j’étais comme sa mère. Bon… c’est vrai qu’il n’apprécie pas trop sa maman (rires) mais ça m’a fait super plaisir. Il l’a dit dans le sens que je suis têtue et que j’obtiens toujours ce que je veux. Disons que c’est dans le bon sens du terme…

L’ENTREPREUSE : Qui rêverais-tu d’avoir comme client(s) ?

Que des clones de Juliette ! On va croire que je suis amoureuse d’elle (rires) !

Ce que j’aimerais, c’est avoir une clientèle jeune mais un peu hétéroclite. Surtout qu’au niveau des gages, il y a parfois des choses du style « Aller demander les prénoms de la table d’à-côté. » J’aimerais donc un espace où il y a des échanges entre les gens. 

LIEGE : Cite-nous un endroit de Liège que tu aimes en hiver.

Quand on est sur le Pont de Fragnée et que l’on regarde la fontaine de la Boverie… C’est super marrant parce que… bon, je suis une enfant… mais il y a des stalactites qui se forment ! (rires) Cette année, ça ne s’est pas fait parce qu’il ne faisait pas assez froid mais sinon c’est chouette… Et, en hiver, la Meuse est encore chaude donc il y a la brume qui se soulève.

LIEGE : Cite-nous un endroit de Liège où avoir un diner romantique.

En face du Café des Miracles, ça s’appelle La Roussette de Savoie. Alors j’irais bien là en hiver, pour aller manger une fondue… 

LA FEMME : Quel est le dernier film que tu as vu ?

J’ai regardé Harry Potter, le premier. 

LA FEMME : Quelle est ta plus grande honte ?

J’ai fait mon intronisation. Le soir où je me suis fait acheter, ma marraine a écrit son numéro de téléphone à l’indélébile sur mon bras. Elle a aussi pris les clés de chez moi pour ne pas que je les perde. Sauf qu’à un moment, j’ai voulu rentrer chez moi… J’avais évidemment oublié que je n’avais pas mes clés !

Etant donné la manière dont je marchais, je me suis fait arrêter par la Police en sortant du Carré. J’ai dit que j’étais tout à fait apte à rentrer chez moi mais ils ont pris deux voitures pour me raccompagner. C’était très cliché : j’étais assise à l’arrière entre deux policiers, avec l’autre voiture qui nous suivait. On arrive devant chez moi. Un des policiers ouvre la porte et j’ai remis sur lui avant d’avoir pu sortir. Il devait être très très content. Il y a ensuite eu l’histoire de ma marraine qui a dû venir en taxi, ouvrir la porte et me mettre au lit… 

Un an plus tard, on a volé mon scooter et je suis allée déclarer le vol. Je donne mon nom etc et là, le mec me lâche : « Ah ! Ivresse sur la voie publique ? » 

Sympa devant ma maman à qui je n’avais raconté la fameuse histoire… 

LA FEMME : Quel objet emmènerais-tu sur une île déserte ?

C’est super chaud… Ma bière ! Enfin, plutôt un fût alors…

Pour conclure

Un bar tenu par une fille aussi sympathique ne peut que remporter un franc succès ! C’est donc tout ce que nous te souhaitons Hélène. Sache déjà que tu as gagné deux clientes suite à cette interview. 🙂 Merci pour ton temps, ta bonne humeur et les quelques bières offertes (tu as su comment nous séduire :-D) !

Quant à vous, chers lecteurs, nous espérons bien vous croiser à La Dame de Pique ! Pour un café, une bière ou plus si affinités…

14536587_10209735655324198_347686000_o

A bientôt,

Pauline & Margot