On a testé… un cours de BODY PUNCH

 

En septembre, nous avons pris une grande décision: vivre plus sainement! Bon, on vous avoue que pour ce qui est des apéros à répétition, on est encore loin du compte…

Mais mais mais… nous nous sommes inscrites au sport! Diiiingue, non? C’est donc une fois par semaine que nous allons souffrir et suer se faire plaisir 🙂

Un corps sain dans un esprit sain– Ayant déjà l’esprit (ou pas?), il ne nous reste « plus qu’à » avoir un corps sculpté avant de devenir deux déesses.

C’est donc ultra motivées (et un peu tendues) que nous sommes allées tester ce nouveau sport, lors d’un premier cours donné par la sportive et dynamique Stéphanie.

Pour la petite histoire

Le body punch a été créé il y a un an à peine, par quatre karatékas passionnés: Marie, Stéphanie, Luana et Jérémy.
Ces quatre-là sont assez impressionnant: sportifs de haut niveau, champions de karaté (national, international et même mondial!), souriants, beaux, jeunes… la crème de la crème de notre espèce, en somme.
Ils ont aussi une qualité non-négligeable: ils sont super sympas (et acceptent volontiers une petite bière pour discuter de leur parcours, on n’en demandait pas tant)!

13669600_10154500733204887_1320459676873694146_n
source: Facebook

Stéphanie et Marie, les plus âgées (ça reste entre nous), ont terminé leur carrière de karatéka, mais Luana et Jérémy sont toujours en compétition dans l’équipe nationale. Ils se connaissent tous depuis assez longtemps, s’entendent bien, et c’est donc « tout naturellement » que l’idée leur est venue de créer le Body Punch.

13669670_1157135254347543_1646248892825310927_n
source: Facebook

Et l’idée fut bonne puisque cela fait maintenant un an que les cours se succèdent et que le nombre d’inscrits ne cesse de croître…  🙂

Le Body Punch, c’est quoi?

Tai-Bo, Turbo Kick Power, Body Pump, Kaerobic… N’étant pas des expertes en la matière, il est vrai que l’on s’y perdait un peu (où est la différence, qui fait quoi, etc.)

En gros (en trèèèès trèèès gros même), tous ces sports ont la même tendance: ce sont des sports collectifs, qui utilisent des mouvements de combat, sur fond musical. Voilà pour la petite explication…

Le Body Punch, par contre, utilise en plus des outils diversifiés, comme des poids, des steps, de la corde à sauter… de quoi faire travailler notre corps encore plus en profondeur, et de manière très complète. On alterne aussi beaucoup le cardio avec des exercices de musculation, d’endurance, de pliométrie…

Du coup, on ne s’ennuie pas, on varie les cours, on découvre: on adhère à 100 %!

14801235_10210396621012855_430469456_n
Le poids de la mort

Il faut savoir que le Body Punch reprend beaucoup de mouvements de karaté, ce qui fait vraiment travailler tout le corps. De toute façon, vous le sentirez: Margot n’arrivait plus à descendre les escaliers deux jours après sa première séance, et Pauline était à l’article de la mort! On a souffert, mais qu’est-ce que c’était bon! Il faut dire qu’après quelques années d’abstinence, la reprise a été assez difficile.

En plus d’être varié, le Body Punch est accessible à tous. On y voit des femmes, des hommes, des enfants, des sportifs et des novices… C’est un sport qui convient à tout le monde, grâce à ses exercices qui font travailler tout le corps et pas uniquement une zone limitée (on n’est pas à un cours d’abdos fessiers quoi).

On a demandé à Stéphanie de nous résumer le Body Punch en trois mots:

« Je dirais que c’est un Cours Collectif Intense. » Et en trois véritable mots? « Cardio, sport de combat et muscu… et si je dois en rajouter un quatrième, je dirais musique.« 

A l’approche des fêtes de fin d’année (et tout le monde s’accorde pour les définir en trois mots aussi: raclettes, tartiflettes, fondues), on a pensé à vous, et on a donc demandé à Stéphanie de nous définir la semaine sportive parfaite pour perdre du poids (ou du moins pour ne pas en pendre, au vu du nombre de calories ingurgitées par raclette):

« Il faudrait faire 2 jours de courses à pied et 3 jours de body punch par exemple. L’idéal serait de ne jamais rester 3 jours sans rien faire, ou faire la méthode un jour sans sport/un jour avec sport ».

On vous souhaite d’ores et déjà bon courage!

Notre expérience

On le dit et redit, mais on a ADORE! Si bien que l’on s’est inscrites, et que l’on suit désormais les cours toutes les semaines. On envisage même de passer à deux cours  par semaine d’ici peu (on vous le jure!).

367050_6e5f3481ace64abc8369ac56b3b9904b-mv2

Premièrement, l’accueil était super top. Toute l’équipe est chaleureuse, et personne ne toise personne. On a toujours détesté cette « compétition » en cours collectifs, quand la fille à côté de toi, qui exécute parfaitement les exercices, te regarde avec un petit rictus, parce que tu t’étales après ton premier squat…

Ensuite, les exercices sont variés, en rythme avec de la musique. C’est une heure de cours qui est assez intense, mais où tout le monde avance selon ses capacités. On a bien aimé le fait que l’on nous répète et répète sans cesse que « si vous êtes crevées les filles, vous pouvez faire tel ou tel exercice à la place ».

Un point très important: Stéphanie, Marie, Luana et Jérémy veillent à ce que les exercices soient exécutés correctement, et que nous placions bien notre corps pour travailler telle ou telle partie. C’est réellement une qualité quand on voit le nombre de cours où chacun exécute son exercice n’importe comment dans son coin, et se bousille le dos après 3 sessions.

Bon, il est vrai qu’au point de vue de la psychomotricité, on était un peu à la ramasse. Si cela vous arrive, pas de tracas, après les deuxième et troisième cours, vous arriverez à suivre les enchaînements sans soucis (même si Margot galère toujours un peu après 3 cours, mais cela nous fait bien rire, c’est déjà ça).

L’avant/après

Pourquoi s’inscrire ?

  • Il y a 4 profs différents, donc les cours ne sont pas redondants, on peut s’identifier à 4 personnes différentes au lieu d’une seule, c’est très varié.
  • Ce sont des petits groupes de 10-15 personnes maximum: c’est intime, l’ambiance est chaleureuse et l’on se sent bien mieux « suivies » que lors de gros cours collectifs.
  • On travaille des méthodes efficaces pour muscler son corps, comme le fractionné.
  • On peut intégrer l’équipe tout au long de l’année, car les cours ne sont pas « évolutifs ».
  • Il y a cours tous les jours (sauf le vendredi soir) dont deux heures d’affilées le jeudi.
  • Il y a des Leffe et des Duvel à la buvette, ahah.

Bon à savoir

Un marathon du Body Punch est organisé trois fois par an au Sparring Club. Vous choisissez de faire 1, 2, 3 ou 4 heures de Body Punch d’affilée! Le point positif? Se sentir fière d’avoir accompli ce bel effort physique… et la petite bouffe organisée après.

Pour plus d’informations, on vous invite bien évidemment à suivre l’équipe du Body Punch via leur page Facebook, et leur site internet!

Envie de nous accompagner? N’hésitez pas, on est là tous les jeudis! 😉

 

Pauline & Margot

 

 

 

On a testé… la box HelloFresh

En ce moment, les boxes ont la coteEntre les boxes beauté, les boxes pour son animal de compagnie ou pour son enfant, celles pour les hommes ou encore les DIY, on ne sait clairement plus où donner de la tête…

Si vous venez de MARS ou du fin fond de la forêt Amazonienne, sachez qu’il s’agit généralement d’une box à thème que vous recevez de façon périodique (chaque semaine, mois, trimestre…) et ce, grâce à un abonnement en ligne. Malheureusement, il est souvent  difficile de trouver une box qui soit livrée dans notre petite Belgique (nul, nul,nul!)

En tant que grandes gourmandes, nous avons voulu tester une box « repas ». Mais ATTENTION ! Nos exigences étaient grandes… Nous voulions une box de qualité, avec des produits frais et locaux, livrable partout en Belgique (mais surtout à Liège, hin) !

HelloFresh

Grâce à leur communication bien rodée, nous avons rapidement découvert le concept de HelloFresh. Ce nom vous dit peut-être quelque chose et c’est normal : ILS SONT PARTOUT. La publicité pour la box envahit Facebook, ils sont également présents sur Instagram et gèrent leur propre blog. En plus, de nombreux bons de réduction se cachent dans nos magazines favoris. Difficile donc de passer à côté…

Le concept

Pour faire simple : en vous abonnant à HelloFresh, vous recevez chaque semaine une box permettant de cuisiner 3 ou 5 repas. Chaque box contient tous les ingrédients et épices nécessaires à la préparation des plats ainsi que les fiches recettes correspondantes.

HelloFresh accorde une attention toute particulière à la qualité des produits ainsi qu’à leur provenance. La plupart des producteurs sont installés en Belgique ou aux Pays-Bas et la marque n’hésite d’ailleurs pas à communiquer leurs noms : Jan Gotjé Noten pour les fruits secs ou encore ou encore Erik’s Delicatessen pour les fromages.

En résumé, les produits sont FRAIS, de qualité et leur production respecte à chaque fois des conditions bien précises en matière de respect de l’environnement et de l’animal.

Les boxes

Dans un souci de plaire au plus grand nombre, 3 types de boxes-repas sont proposés :

L’Originalbox

hf_box_classic_360x300_nl
Cette box vous permettra de cuisiner des plats tantôt classiques, tantôt plus originaux et exotiques.

La Veggiebox

hf_box_veggie_360x300_nl
Comme son nom l’indique, cette box est adaptée au régime végétarien. Grâce à elle, vous pourrez découvrir de super recettes auxquelles vous ne pensez pas forcément…

La Familybox

hf_box_family_360x300_nl
Ici, les plats sont sélectionnés pour plaire à toute la famille ! Vous êtes également certains de cuisiner  des plats correspondants aux besoins nutritionnels de chacun.

Avant de vous lancer dans un abonnement hebdomadaire (qui est tout à fait flexible, sachez-le), vous pouvez commander chaque type de box en version TEST.

3 autres boxes sont également disponibles : 
la Breakfastbox ;
la Fruitbox ;
la Winebox.

Lors de votre commande, vous sélectionnez évidemment le nombres de gourmands (1 à 6). Et si l’inconnu vous effraie, HelloFresh vous permet de choisir vos plats parmi les 8 recettes proposées chaque semaine.

Notre expérience

Alors évidemment, sur papier, cette box vend du rêve. Mais nous voulons toujours nous forger notre propre opinion, vous le savez. C’est donc Pauline qui a commandé la box et voici son avis !

Son choix s’est porté sur l’Originalbox, avec 3 repas. Ces derniers sont à consommer dans un temps relativement court puisqu’il s’agit de produits frais. Prenez donc le temps de consulter votre emploi du temps et commandez en fonction, ce serait dommage de gâcher (même s’il est toujours possible de congeler).

Pour ce qui est de la livraison, elle a opté pour le dimanche en soirée. Un sms l’a prévenue de l’heure approximative de livraison : 17h40. Ils précisent qu’il y a une sécurité d’1h… La box est arrivée à 19h30. Petit point négatif donc pour la ponctualité (même si Pauline était clairement en plein lendemain de veille et n’était donc pas pressée de manger, ahah).

Voici la bête :

img_5793img_5798

La livraison se fait à l’aide d’une camionnette réfrigérée et cela se sent. Tous les produits sont à une température impeccable !

Ouvrir une box HelloFresh quand on aime cuisiner, c’est un peu comme déballer ses cadeaux de Noël !!! La surprise était d’ailleurs totale puisque Pauline n’avait pas regardé les repas de la semaine…

Les intitulés des 3 recettes étaient plus qu’alléchant : « Saumon aux carottes et dukkah de fanes de carottes », « Couscous au gyros de poulet, au chou-rave et au yaourt à la menthe fraîche », « Riz jaune au curry d’épinards, à la tomate et aux noix de cajou ».

Le résultat

img_5804img_5811img_5821img_5825img_5824img_5840

L’avis de Pauline en quelques mots

Les fiches recettes sont très claires, tant au niveau des proportions que des étapes. Une annotation vous aide même pour l’ordre de préparation des différents plats (à consommer immédiatement/dans les 3 jours/dans les 5 jours).

Le temps de préparation pour chaque recette est relativement court (30-35min environ).

Les quantités sont excessivement bien calculées : IL N’Y AVAIT AUCUN RESTE, rien n’a terminé à la poubelle. L’homme de la maison a mangé à sa faim (et Pauline aussi, on vous rassure)…

Le concept général nous pousse à sortir de notre zone de confort et à découvrir de nouvelles saveurs. Il faut l’avouer : en semaine, nous cuisinons toujours la même chose. Ici, place à l’originalité et à la découverte (sans pour autant passer des heures en cuisine).

Tout est savoureux ! Le goût des carottes ou encore du saumon (pour ne citer qu’eux) n’a clairement rien à voir avec ce que nous pouvons retrouver en grande surface.

Le prix pourrait vous refroidir, c’est vrai. On se situe en général entre 5 à 8 euros, par personne et par repas… Pour vous donner une idée, l’Originalbox de Pauline revient à 43 euros pour deux personnes. MAIS MAIS MAIS… Pauline est plutôt du genre à acheter tout ce qui lui fait envie quand elle fait les courses et le montant énoncé à la caisse fait souvent peur. Ici, pas de tentation… Elle en ferait presque des économies ! Blague à part, si vous prenez la peine de comparer les prix avec certaines grandes surfaces, à qualité égale, la différence n’est pas énorme.

Pour terminer

Le site est plutôt bien conçu. Nous vous conseillons donc de le parcourir si vous êtes à la recherche de plus d’informations 🙂 !

Comme d’habitude, vos commentaires sont les bienvenus : n’hésitez pas à partager votre expérience, à nous dire si cet article vous a convaincu etc…

Ce qui est certain, c’est que Pauline continuera à commander de temps en temps cette petite box ! Le concept est vraiment top, notamment quand nous avons des semaines très chargées et que les courses doivent être reléguées au second plan…

A bientôt pour une nouvel article !

Pauline & Margot

Toutes les infos :

Facebook
Site internet

 

 

 

 

 

On a testé… une nuit de rêve chez Red & Breakfast

Grâce à ce blog (mais surtout grâce à VOUS), nous avons la chance de faire de chouettes rencontres et de vivre des expériences terribles ! Alors merci à vous d’être toujours au rendez-vous sur DEUXFILLESENVILLE.COM… (Fin de la séquence émotion)

De plus en plus souvent maintenant, des personnes se tournent vers nous pour partager leur passion et nous font ensuite confiance pour en parler sur le blog… C’est exactement ce qu’ont fait Michel et Nicole en nous invitant dans leur maison d’hôtes !

Le contexte

Il y a peu, nous avons reçu le mail d’un certain Michel. Ce dernier nous invitait à passer une nuit dans sa nouvelle maison d’hôtes, appelée Red & Breakfast

A la lecture du courriel, voici à peu près nos réactions :

Sms de Pauline à Margot : « On nous invite dans une maison d’hôteeeeesssss !!!!!!!!!!!!! »
Réponse de Margot : « QUOI ? NONNN ? Je fonce voir ! »
Réponse de Pauline : « Oh punaise va voir sur booking.com, c’est juste sublime ! Je meurs. »
Réponse  de Margot : « Wouah, le rêve ! On y vaaaaaa ? »
On vous épargne le reste de cette conversation entre deux surexcitées du bulbe. 

Lorsque notre niveau d’excitation est redescendu d’un cran, nous avons pris le temps de réfléchir à la proposition et d’effectuer quelques recherches.

Vous vous doutez bien qu’il est délicat de rédiger ce type d’article :
– nous avons toujours peur de nous situer à la limite de la pub ;
– nous ne voulons pas non plus nous sentir obligées de dire du bien d’un établissement.

Après la lecture des commentaires sur BOOKING et le visionnage des différentes photos, nous étions presque certaines que cela allait nous plaire et nous avons donc confirmé notre venue. Nous étions excitées comme des coucous ! En plus, c’était notre première nuit ensemble… Ahahahah ! Voilà. Comme ça vous savez tout…

Notre arrivée

Mardi dernier, nous avons donc embarqué notre plus joli pyjama et nous nous sommes rendues rue Bassenge, à proximité du Jardin Botanique. Avec sa grande porte rouge, le Red & Breakfast donne tout de suite le ton. Nous nous réjouissions  donc de découvrir ce qui se cachait derrière cette magnifique façade…

dscn1969

Dès notre arrivée dans le hall, nous avons été soufflées par la beauté du lieu… Cette maison fraichement rénovée respire le bon goût ! Pendant notre tour du propriétaire, nous avons très certainement énuméré tous les adjectifs ultra-positifs que nous connaissons : magnifique, splendide, beau, sublime, épatant… Et on vous promet que ça venait du coeur !

Pour rappeler le nom de l’établissement (détournement des célèbres « Bed and breakfast »), des petites touches de ROUGE sont disséminées un peu partout dans la maison. Nicole et Michel adorent cette couleur ! Ca vous étonne ?

dscn1936

dscn1949
Ce carrelage n’est-il pas SUBLIME??

Nicole est passionnée de déco et cela se voit. Figurez-vous qu’elle retape même des meubles ! Mais sa véritable passion, ce sont surtout les chaises et les fauteuils. Elle chine pendant des heures, décape, ponce, coud… Ses créations viennent ensuite sublimer les pièces de la maison et leur donner ce cachet si particulier. D’ailleurs, si vous craquez pour l’une de ses créations, il est possible de se les procurer ! 🙂

dscn1967
Les meubles qui attendent de passer entre les mains de Nicole donnent des allures de brocante au hall d’entrée… ON ADORE !

La maison d’hôtes en quelques mots

Le Red & Breakfast dispose de 3 chambres dans la maison principale. Chaque chambre est équipée d’une salle de bain privative avec douche. Chacune possède également son propre style, avec une décoration très cosy. On adore les petites touches personnelles que l’on y retrouve (comme les chaises créées par Nicole) et le subtil mélange du nouveau et de l’ancien.

Et si nous montions dans nos chambres justement ? Qu’en dites-vous ? (Car oui, ils avaient mis les petits plats dans les grands, nous avions chacune notre propre chambre…)

Voici d’abord la chambre de Margot  :

dscn1922dscn1920dscn1921

Et celle de Pauline, avec un accès direct sur la plus haute terrasse :

dscn1930dscn1917dscn1931dscn1932dscn1918

Dans le fond du jardin, vous trouverez également un gîte pouvant accueillir jusqu’à 6 personnes. Si vous cherchez un peu d’intimité dans un joli cadre (avec un maximum de confort), c’est l’endroit rêvé !

dscn1955

En ce qui concerne la détente, on est gâtés ! Vous pouvez jouir d’un bain à remous  (on aime utiliser des termes techniques parfois, ça fait plus sérieux…) extérieur ainsi que d’une cabine à infrarouge (vive la chaleur et l’effet bénéfique des lampes !) Michel et Nicole nous promettent de nouveaux services très bientôt, comme des massages (Nicole est kiné de formation), divers soins… Vous allez êtes chouchoutés ! 

dscn1952

dscn1957
Pauline essayait de se cacher pour la photo. Saurez-vous la retrouver ?

dscn1958

Et si vous aimez prendre l’apéro et/ou profiter du soleil, de jolies terrasses aménagées sur trois niveaux disposent de tout le confort nécessaire.

dscn1951dscn1954

dscn1956

Notre expérience

Nous avons vraiment été accueillies comme des reines ! Et sachez qu’il en sera de même pour vous. Nicole et Michel sont animés par l’envie de partager, de rencontrer de nouvelles personnes et cela se ressent dès les premières secondes. Sachez d’ailleurs que vous logerez chez deux amoureux de Liège et qu’ils ne manqueront pas de partager avec vous leurs bonnes adresses en Cité Ardente ;-).

dscn1960
On en parle de cette cuisine ? Michel et Nicole sont de vrais chefs…

Après un DÉLICIEUX repas et des heures passées à table à discuter, nous avons regagné nos chambres pour une bonne nuit de sommeil. Au vu de la qualité des plats proposés, nous nous réjouissions de découvrir le petit-déjeuner !

C’est donc reposées et aux anges que nous nous sommes réveillées le lendemain, prêtes à attaquer cette nouvelle journée. Preuve en est, regardez Margot sur la photo suivante. N’a-t-elle pas l’air ravie de cette nuit au Red & Breakfast ? Fraîche et dispo avant d’aller au boulot ? Plus sérieusement, nous avons dormi à poings fermés, comme des bébés.

dscn1945
Si vous arrivez à détacher vos yeux de la rayonnante Margot, vous pouvez admirer les chaises et fauteuils retapés par Nicole. C’est magnifique…

Le petit-déjeuner était un régal ! Viennoiseries de chez Jean-Pierre, céréales, fruits frais, fromages de chez le Birous, charcuterie, thés et café de qualité… En plus de ce choix varié, Michel nous a concocté des oeufs cuits sur une tranche de pain et entourés de lard dont il nous arrive encore de rêver, ahah ! Miam miam…

dscn1941dscn1940dscn1939

Pourquoi y aller ?

Pour l’accueil de Nicole et Michel

Nicole et Michel ont tout plaqué pour réaliser leur rêve en ouvrant cette maison d’hôtes (après 25 ans d’attente) ! Vous aurez donc de vrais passionnés qui vous accueilleront avec le sourire, et avec une réelle connaissance de Liège. Ce sont deux qualités non négligeables, ne trouvez-vous pas ? De plus, ce chouette couple n’est pas avare d’histoires ou d’anecdotes. On vous promet de longues soirées riches en discussions…

Pour l’emplacement du Red & Breakfast

Le Red & Breakfast est légèrement excentré, ce qui permet aux hôtes d’être à l’abri de l’agitation citadine. L’établissement reste cependant proche de tout (10 minutes à pied pour rejoindre le centre ou les Guillemins et 15 minutes à pied du parc de la Boverie). Il est facile de se garer et de rejoindre l’autoroute (qui se situe à 1 minute en voiture), et tout aussi aisé de s’y rendre en transports en commun…

Pour la beauté des lieux

Parce qu’il est très important de se sentir à l’aise et d’apprécier l’établissement dans lequel on séjourne, Nicole et Michel ont transformé cette bâtisse en un magnifique lieu de détente. On s’y sent tout simplement… merveilleusement bien !

Pour le rapport qualité-prix

Comparé à de nombreux autres établissements offrant le même service et bénéficiant des mêmes infrastructures, le Red & Breakfast se défend plutôt bien en proposant un prix en-dessous de ce que l’on pourrait imaginer… Encore une bonne note !

En conclusion

Touristes et amis liégeois, voici donc une nouvelle adresse que nous vous recommandons les yeux fermés ! Car OUI, vous pouvez habiter Liège et passer une ou plusieurs nuits là-bas ! Si l’envie vous prend de vous déconnecter un peu du stress quotidien, vous n’avez pas spécialement besoin de faire des kilomètres et des kilomètres…

Bref, nous avons adoré ce moment et remercions encore Michel et Nicole pour leur accueil chaleureux. Nous nous reverrons certainement très bientôt (nos chéris sont un peu jaloux, il va falloir que nous les emmenions chez vous !)

dscn1919
C’est cadeau !

A bientôt chers lecteurs,

Pauline & Margot

Envie d’en savoir plus ?

Facebook

Site Internet

Avis des internautes (booking)

Et si vous êtes curieux, sachez que la maison d’hôtes accueillera l’Appartement pour l’édition de décembre (les 2, 3, 4/12) ! C’est l’occasion rêvée pour aller y jeter un petit coup d’oeil dans le cadre d’un événement super sympa… Lien de l’événement : ICI .

 

 

 

On a testé… l’effet « Sainte Nitouche »

L’apéro est un moment sacré pour nous, ce n’est pas un secret. Réunir des amis autour d’une table et profiter de la vie : on ADORE. Ajoutons à cela du saucisson, du fromage, une bonne bière et nous sommes comblées…

Notre amour de l’apéro (pour ne pas dire de l’alcool, ça ferait mauvais genre) est tel que nous avions envie de mettre le travail d’une brasserie à l’honneur ! Après quelques recherches, nous avons poussé les portes d’une brasserie de Beyne-Heusay. Le nom de leur bière nous intriguait fortement, nous voulions en savoir plus !

Une chose est certaine : la bière Sainte Nitouche a conquis notre coeur et notre foie !

Photo brasserie (7)
Crédit photo : Brasserie de la Croix

Derrière la Sainte Nitouche se cachent un brasseur passionné, Vincent, et son beau-frère, Vincent. Inutile de préciser que ces deux prénoms facilitent grandement les choses au moment de commander! Tu cries « Vincent, une bière stp! » et tu es certain(e) de l’avoir (avec un peu de chance, tu en as même deux, hèhè).

Bref, revenons-en à nos houblons.

La naissance d’une Sainte Nitouche

La Sainte Nitouche est avant tout l’histoire d’un garage et d’une bande de potes. Vincent concocte son  breuvage pour les apéros : une bière forte mais facile à boire… Les traits de caractère d’une vraie sainte nitouche, en somme !

C’est d’ailleurs au détour d’une conversation de garage qu’est évoqué le nom « Sainte Nitouche« . « Vincent, ta bière n’y parait pas mais elle fait tout son effet ! » Eh voilà, c’est aussi simple que ça : la Sainte Nitouche est née !

La bière connait un franc succès et les quantités commandées par-ci, par-là augmentent fortement… La société voit alors le jour en 2014 et 2015 est la première année complète de production pour Vincent (500 hectolitres au total!).

BRASSEUR VL
Vincent, brasseur / modèle photo à ses heures perdues 😉 Crédit photo : Brasserie de la Croix

Notre expérience

Après une journée de boulot, nous n’attendons qu’une chose : notre visite de la brasserie. Coincées dans les bouchons, nous trépignons d’impatience et envoyons un sms : « Nous serons légèrement en retard… coincées dans les bouchons! » Réponse des intéressés : « On vous attend. On est déjà à l’apéro. » OK, le ton est donné. Nous allons passer un très bon moment.

IMG_3756
Margot, bien trop pressée d’arriver…
IMG_3758
L’effet « apéro » : grands sourires, filles épanouies

Accoudées au bar (des années d’expérience au compteur), nous buvons les paroles des deux Vincent… Mais pas que… Bah oui ! Nous nous devions de goûter les différentes bières, conscience professionnelle oblige… Et vous vous doutez bien que nous nous sommes ré-ga-lées…

IMG_3788IMG_3789

Les bières proposées par Vincent ont la caractéristique d’être longues en bouche et très équilibrées. Nous avons d’ailleurs été séduites dès la première gorgée. La gamme est également pensée pour que vous trouviez toujours la bière qui correspond à vos goûts/à un moment de la journée/à une occasion…

Profitons-en pour vous la présenter :

IMG_3782

Sainte Nitouche – bière blonde, 9,5%
Légèrement houblonnée, goût floral et rond, avec une pointe d’amertume
Notre avis : Celle-ci est vraiment notre coup de coeur. Elle se boit tellement facilement que nous la prenons pour une petite blonde innocente… Grave erreur !

Sainte Nitouche Blondinette – bière blonde, 6%
Plus houblonnée, avec une amertume plus prononcée. « Bière de soif », selon nos guides
Notre avis : Plus difficile à appréhender à cause de son amertume, elle n’en reste pas moins une super blonde, très rafraichissante.

Sainte Nitouche du Verger – bière blonde aux fruits, 4,5%
Composée à 30% de jus de pomme, goût de cidre/bière en bouche
Notre avis : La Sainte Nitouche du Verger est la bonne surprise de notre dégustation! Nous reprochons souvent aux bières fruitées d’être trop « artificielles », de ne laisser qu’un horrible goût sucré en fin de bouche… Honnêtement, nous n’étions donc pas trop emballées à l’idée de la goûter… Mais le fait de rajouter du vrai jus de pomme change la donne. C’est léger, frais, gourmand et… pas trop sucré!  Nous avons appris que le vrai jus de fuit refermente en bouteille. Si on ne stoppe pas cette refermentation, 100% des bouteilles explosent. Les brasseurs jouent donc avec des arômes et du sucre pour éviter ce travail supplémentaire… Remercions le côté rebelle de nos Vincent ! Nous sommes réconciliées avec les bières fruitées.

Sainte Nitouche Brunette – bière brune, 8%
Goûts de café, réglisse et chocolat, légère astringence
Notre avis : Une bière brune très agréable qui révèle des facettes différentes selon la température de dégustation.

Et leur dernier bébé : Sainte Nitouche Blanche – bière blanche, 6%
Très équilibrée, notes d’agrumes
Notre avis : Nous n’avons pas eu la chance de la déguster mais cela ne saurait tarder ! Nous sommes certaines qu’elle sera votre prochain allié de l’été !

La visite de la brasserie

Figurez-vous que nous avons dû nous avouer bien naïves ! Saviez-vous que beaucoup de brasseries ne brassent pas elles-mêmes leur bière ? Non ? Eh bien nous non plus ! Le terme « brasserie » ne veut pas dire grand chose… La brasserie de la Croix, elle, est une brasserie avec un grand B ! Nous étions donc encore plus enchantées de pouvoir découvrir leur travail…

IMG_3773
Qui est la plus sainte nitouche des deux ?

Nous allons éviter de vous décrire en long et en large les différentes étapes de fabrication d’une bière mais c’était un réel plaisir d’écouter Vincent nous parler avec passion de son travail!

Photo brasserie (3)
Crédit photo : Brasserie de la Croix

Photo brasserie (4)

Crédit photo : Brasserie de la Croix

INVESTISSEMENT 2016 (3)

Crédit photo : Brasserie de la Croix

IMG_3776

Intéressé(s) ?

Les revendeurs de la Sainte Nitouche se multiplient et vous n’aurez pas trop de difficulté à en trouver un près de chez vous (pour le listing complet des revendeurs, cliquez ici).

Si vous en avez l’occasion, nous vous conseillons fortement de vous rendre à la source ! La brasserie est ouverte au public tous les vendredis de 17h à 19h. Pour beaucoup, la brasserie est devenue LE rendez-vous incontournable pour terminer la semaine en beauté! On se voit là-bas ? 🙂

Gagnants du concours

  • Lot « Come on Belgium » (à boire pour oublier notre défaite) : Tiph Hubert
  • Lot « découverte » : Fanny Blj

Deux gagnantes… bravo à vous les filles !!!
Comme quoi, la bière n’est pas qu’une affaire d’hommes…

Nous vous quittons avec les réponses poétiques des Vincent à notre question préférée et en profitons pour les remercier encore une fois pour cet apéro instructif et convivial !

Selon vous, une bière devrait toujours…

– être le reflet de la personnalité du brasseur ;
– être le début d’un long moment passé avec les amis.

Brasserie de la Croix
Rue des Cerisiers, 48 à 4610 Beyne-Heusay
Site internet
Facebook

On a testé…. le Roller Derby !

Après lecture, si quelqu’un nous reproche de ne pas nous investir CORPS et âme pour ce blog, nous ne répondrons plus de nous ! Voilà, c’est dit. Nous pouvons commencer… 😀

Pour la petite histoire

Alexia nous a contactées il y a quelques temps en nous proposant de découvrir son sport : le ROLLER DERBY.

Notre première réaction fut de sauter de joie. Nous étions ravies que quelqu’un vienne vers nous et nous fasse confiance pour présenter sa passion ! Ce moment d’euphorie passé, YOUTUBE est devenu notre meilleur ami. Les vidéos sur le roller derby se sont enchainées et là… comment vous dire… la peur s’est emparée de nous. Enfin, on exagère un poil. Mais nous nous sommes vraiment demandé dans quoi nous nous étions embarquées.

Et puis, nous avons lu l’article du blog Une fée dans les étoiles (cliquez ici) qui nous a franchement motivées. Nous attendions donc dimanche avec impatience…

Le Roller Derby, c’est quoi ?

Le Roller Derby est un sport de contact : on se bouscule, on se frotte, on se faufile… Bref, on oublie pendant un moment notre manucure et notre brushing pour foncer dans le tas ! Ici, on force un peu le trait, juste pour l’effet de la plume…

12901274_258138171190425_3768615104913496921_o
Crédit photo : Eric Schumacher

En résumé, deux équipes s’affrontent sur une piste ovale (le TRACK) et tentent de marquer des points lors de JAMS (périodes de 2 minutes max.). En général, les équipes sont composées de 14 joueuses.

Sur le terrain, chaque équipe est représentée par 4 BLOQUEUSES (dont 1 PIVOT, couvre-casque avec une bande noire) et 1 JAMMEUSE (seul membre à pouvoir marquer des points, couvre-casque avec deux étoiles). A tout moment, la PIVOT peut devenir JAMMEUSE en récupérant le couvre-casque à étoiles ! Suspense, donc…

Le but de la jammeuse est de dépasser un maximum de fois les bloqueuses de l’équipe adverse dans le temps imparti. Elle doit passer une première fois le pack et marque ensuite 1 point à chaque fois qu’elle dépasse une bloqueuse.

12967328_258131904524385_1420040158474172116_o
Crédit photo : Eric Schumacher

Si tu es bloqueuse, tu peux utiliser les parties de ton corps situées au-dessus de la mi-cuisse pour gêner l’adversaire. Exceptions : l’avant-bras (+ coude), les mains et la tête. Margot est donc ravie d’apprendre que l’on peut bloquer la jammeuse à l’aide de notre popotin! Vive les fesses à la Kim Kardashian.

12901366_258140724523503_6265200527381758860_o
Crédit photo : Eric Schumacher

Evidemment, le match est rythmé par des arrêts, des changements, des coups de sifflet, des chutes… Toutes les spécificités du jeu sont volontairement mises de côté pour partager avec vous l’ESSENCE MÊME du roller derby, voyez-vous ! 😉

Notre expérience

Dimanche, 17h. Un Spritz dans le gosier (il fallait bien se donner un peu de courage), nous débarquions au Hall Omnisports de la Constitution. L’entrainement avait déjà commencé depuis 1h (3h d’entrainement au total, WOUAW). Echauffés, en sueur, motivés, les membres de l’équipe nous ont réservé un accueil au top !

Nous avons donc fait la rencontre des DISSIDENTES du R.C.A.E (l’association sportive universitaire de la Ville de Liège). L’équipe n’était pas au complet puisque nous arrivons en fin d’année scolaire. Qu’importe ! Nous avons ainsi bénéficié d’un cours particulier et nous reviendrons l’année prochaine pour voir tout le monde dans le feu de l’action !

Pour les Dissidentes, pas de compétition. Certains membres débutent et d’autres s’entrainent depuis plusieurs années, mais le but est avant tout de prendre du plaisir et d’atteindre petit à petit les objectifs fixés. Quelques rencontres amicales seront d’ailleurs organisées à l’avenir, restez à l’affût ! 🙂

Une fois les présentations faites, Alexia nous a confié notre équipement. Protège-genoux, protège-coudes, protège-poignets, patins, casque (normalement, il y a aussi un protège-dents) : les choses sérieuses pouvaient commencer. Voilà le tableau : Margot s’est élancée sur la piste en moins de deux tandis que Pauline essayait tant bien que mal de la rejoindre en gardant l’équilibre. Deux filles en ville : une dégourdie et une peureuse, ça vaut le  détour !

Pendant 1h30, nous avons essentiellement fait des tours de piste et effectué quelques exercices en discutant. Nous avons appris à freiner, à rouler en marche arrière, à faire des citrons (technique qui permet d’avancer en ne décollant pas les patins du sol : LE moment préféré de Pauline, ahah). On peut vous dire que c’était PHYSIQUE (mais tellement bon) ! Que ceux qui pensent que c’est de la rigolade viennent essayer, vous changerez vite d’avis…

13453083_10209413469994484_2093949630_o

13442065_10209413470034485_1780621952_o
Grosse accélération de Pauline (droite) : dans le milieu, on l’appelle mnt « LA FLECHE » !

L’équipe a ensuite terminé l’entrainement par une petite démonstration de leur savoir-faire. Une chose est certaine : cela donne envie de voir une rencontre, avec l’ambiance et tout le tralala ! Car oui, au roller derby, il y a aussi du SHOW ! Chaque joueuse choisit un nom et se grime parfois pour faire vivre son personnage…

IMG_3682IMG_3683IMG_3722

Notre avis

Ces deux heures sont passées à une allure folle… Cela résume donc déjà très bien notre avis !

Une chose est certaine : il y a une vraie cohésion au sein de l’équipe. Avec des niveaux différents et une grande variété de profils au sein de l’équipe, les DISSENDENTES prônent le plaisir du jeu et le respect avant tout ! Vous remarquerez que nous avons parlé des membres au féminin MAIS les hommes sont les bienvenus ! Nous avons d’ailleurs rencontré un jeune homme qui semble être né avec des patins aux pieds…

Il n’y a pas non plus de « profil type » pour ce sport. Peu importe votre carrure, votre force, votre agilité, vous trouverez toujours votre place et serez souvent surpris de ce que vous pouvez apporter à l’équipe !

Alors, on ne va pas se mentir, Pauline ne rechaussera peut-être pas des patins de sitôt mais nous avons découvert un super sport, avec un univers particulier et qui reste, selon nous, bien trop méconnu.

Intéressé(e) ?

Si nous vous avons mis l’eau à la bouche et que vous rêvez d’essayer ce sport, vous serez toujours accueilli(e) à bras ouverts par l’équipe ! En début de saison, des sessions sont organisées pour les personnes désireuses de « tâter du patin ».

Nous conseillons aux amateurs plus frileux de s’essayer au roller fitness. Ce sport est parfait pour acquérir les bases, se sentir à l’aise sur des patins et ensuite affiner la technique. Libres à vous d’ensuite enchainer avec du roller derby, ça ira comme sur des roulettes (hum) !!!

Le début de saison vous semble trop loin ? Vous trépignez d’impatience ? Participez au ROLLER DAY le dimanche 26 juin (lien Facebook) ! Le RCAE vous initiera au ROLLER sous toutes ses formes : roller derby, roller fitness, slalom et roller hockey.

13346944_287377454933163_8376602773224469988_n

Enfin…

Un énorme merci à Alexia et à tous les membres des DISSIDENTES présents lors de notre venue ! Cette leçon de tolérance et d’amour du sport nous a marquées et nous espérons venir vous encourager bien vite lors d’une rencontre amicale. Bonne fin de saison à vous !

Pauline & Margot

Page Facebook des DISSIDENTES
Page Facebook du R.C.A.E Roller

 

On a testé… une visite guidée Art&fact

Bien le bonjour !

Nous vous revenons aujourd’hui avec un thème culturel… Car oui, nous nous intéressons quelques fois à des sujets plus « poussés » !

Comme vous le savez probablement déjà, la Boverie a rouvert ses portes récemment MAIS nous avons fait le choix de laisser passer un peu de temps avant de nous y rendre.

Pourquoi ?

  1. La nouveauté attire la foule, c’est certain. Nous ne voulions pas risquer de développer une sorte d’agoraphobie (ça la foutrait mal aux événements).
  2. Les autres blogs allaient de toute façon vous en parler. Vous ne risquiez donc pas de passer à côté de cette grande nouvelle…
  3. Nous cherchions un angle d’attaque différent pour notre article.

Quand Art&fact nous a gentiment proposé une visite guidée du musée, l’occasion était toute trouvée !!! Nous avons dans l’idée d’écrire plus souvent des articles où nous partageons notre expérience « sur le terrain ». En voici un !

La Boverie en quelques mots

files_fichier_6009_la-boverie-c-jp-ers-c-ville-de-liege-4-
Copyright: Rudy Ricciotti – Bureau PHD  – JP Ers  – Ville de Liège

 La Boverie accueille au niveau inférieur les collections des Beaux-Arts de la Ville de Liège. De la Renaissance à nos jours, vous pourrez y découvrir les œuvres de grands peintres tels que Delvaux, Magritte, Picasso, Chagall et bien d’autres

Le rez-de-chaussée a, quant à lui, été aménagé et pensé pour recevoir des expositions temporaires. Qu’elles soient organisées par la Ville de Liège, le Louvre ou d’autres organismes, la Boverie nous promet des événements de grande envergure! Car oui, vous l’avez bien lu, le Louvre est partenaire de notre cher musée liégeois. Trois expositions seront d’ailleurs organisées entre 2016 et 2018, soit une par année. La première a pour thème et nom « En plein air ».

Une idée des prix pour les visites ? 
Collection du musée des Beaux-Arts : de 3 à 5 euros
Beaux-Arts + En plein air : de 8 à 12 euros

Cliquez ici pour plus d’informations

En plein air

Cézanne, Vernet, Monet… Depuis toujours, la nature inspire des artistes de renom. La Boverie nous propose donc de prendre un bon bol d’air frais et d’admirer les œuvres qui reflètent différentes activités en extérieur (pique-nique, au bord de l’eau…).

Plus d’une centaine de tableaux reflètent ce rapport à la nature, souvent source de plaisirs simples si bien retranscrits par les artistes. Le parcours chronologie aboutit notamment à l’espace vitré donnant sur le parc de la Boverie : JUSTE WOUAW! 

Et Art&fact, c’est quoi ?

artfact-logo
Art&fact est une association regroupant des historiens de l’art. Véritables passionnés, ces derniers se sont mis au service du patrimoine et proposent des visites guidées, des stages mais aussi des voyages (même en dehors de nos contrées belges!).

Amateurs d’art ancien ou contemporain ? Globe-trotteurs ? Amoureux de Liège ? Parents recherchant un stage pour vos bambins ? Vous trouverez inévitablement une activité qui rejoint vos centres d’intérêt !

La visite guidée qui nous intéresse aujourd’hui est celle de l’exposition « En plein air ». Il est possible de réserver la visite pour un groupe (en semaine, we et jours fériés) mais nous avons opté pour celle du dimanche, destinée aux particuliers.

DSC01927

Pour la modique somme de 13 euros, vous bénéficiez des explications d’un guide diplômé (pour l’exposition temporaire) et vous avez du temps par la suite pour parcourir TOUT LE SITE à votre aise… A-t-on vraiment besoin de souligner que cela vaut carrément la peine d’opter pour cette solution ???
Psssst: Sachant qu’une entrée adulte pour une visite « classique » coûte 12 euros (expo temporaire + collection permanente), le calcul est vite fait: 1 euro de plus et vous bénéficiez de la visite guidée… C’est pas joli tout ça?

Site internet d’Art&Fact
Page Facebook
Lien direct / visites pour les groupes
Lien direct / visites pour particuliers

Notre expérience

Nous n’allons pas vous le cacher : l’art et nous, ça fait 2 (enfin, 3 si l’on compte bien).

Nous sommes curieuses de tout et visitons avec beaucoup de plaisir les musées mais il est clair que nous n’avons pas une connaissance approfondie des peintres, des courants,…

Notre préoccupation première était donc de savoir si nous faisions bien partie du public cible pour la visite guidée (en gros, si nous allions comprendre et en retirer quelque chose). La réponse est : OUI. Les commentaires sont adaptés à un public « varié », les oeuvres sont situées de manière claire dans le temps et le contexte culturel, des anecdotes ponctuent le parcours et nous arrachent très souvent un sourire (voire un rire)… Encadrés par un guide professionnel, vous aurez tout le loisir de poser les questions qui vous taraudent!

DSC01949
Tous concentrés!

De plus, le guidage de l’exposition En plein air ne se fait pas de manière chronologique, mais plutôt thématique: nous avons évolué tout au long du parcours selon différents thèmes, ce qui apporte une dynamique supplémentaire à la visite. Nous avons abordé différents sujets tels que la peinture en plein air, les loisirs de plein air (ainsi que leur s évolutions), les peintures « fenêtres ouvertes »…

En résumé : petits et grands, férus d’histoire de l’art ou non, cette visite guidée est conçue pour toucher un public très large ! 

Notre avis général

De manière générale, le lieu nous a tout simplement bluffées. La couleur blanche, les formes, l’architecture, les grandes baies vitrées : le bâtiment se marie parfaitement avec le petit coin de paradis qu’est le parc de la Boverie.

DSC01963

Le musée, sobre et épuré, est devenu un écrin magnifique qui met en valeur les trésors qu’il renferme (oula, un peu d’emballement poétique par ici…). 

Nous étions également très heureuses de retrouver de grands noms exposés dans notre très chère ville (même si cela n’est pas nouveau…).

DSC01972
Serait-ce de l’art?

Si nous devions faire un tout-petit-mini reproche, nous parlerions de la scénographie qui reste très classique. En tant que visiteuses, nous avons eu un goût de trop peu… Lors d’expositions, nous aimons retrouver un certain dynamisme, ce qui n’était pas le cas ici. Mais ce n’était certainement pas le thème le plus approprié et cela reste subjectif… Autre petite « remarque », il y a peu d’explications concernant les oeuvres: c’est pourquoi nous vous conseillons fortement d’opter pour une visite avec un guide!

Concours

Etant très très très très emballées par cette visite guidée (et en admiration devant le travail d’Art&fact), nous vous proposons un petit concours bien sympathique.

A gagner : 3×2 places pour la visite du dimanche. Nous rappelons qu’elle comprend une visite commentée de l’exposition « En plein air » ainsi qu’un libre accès à tout le musée (expositions temporaire + permanente).

Rendez-vous sur notre PAGE FACEBOOK pour connaitre toutes les modalités.

DSC01975
Un intrus s’est caché, sauriez-vous le trouver?

BONNE CHANCE et à très vite pour de nouvelles aventures liégeoises !

Margot & Pauline

Image à la une: © Marc Verpoorten © Ville de Liege

 

 

 

 

 

On a testé… un atelier tissage chez Color Touch.

Samedi matin, j’ai assisté à un atelier « tissage » chez Color Touch, rue de la Casquette…

IMG_3213

Je vous avoue que je ne suis pas manuelle pour un sous et j’ai encore moins l’habitude d’assister à des ateliers « bricolage ». Par contre,  je rêvais de connaitre la technique qui me permettrait de créer mon propre tissage mural. Le blog était l’excuse en plus pour me lancer… J’ai donc pris mon courage à deux mains (il en fallait bien quatre!), j’ai mis de côté la peur de me ridiculiser et je me suis inscrite à l’événement !

Le jour J, à 10 heures, nous avons donc été accueillies par la propriétaire de Color Touch, Jennifer, et par Gwendeline, de « Mon atelier déco ». Milieu cosy, petits gâteaux, fruits, gâteaux, tout était mis en oeuvre pour nous mettre à l’aise.

IMG_3209IMG_3219

Attendant les dernières participantes, j’ai dû contenir mon envie de scruter chaque objet présent dans la boutique. L’ensemble est tellement harmonieux, joli, raffiné!

Après quelques minutes, nous nous sommes toutes installées à table, du boulot nous attendait !

IMG_3185

Je suis vite rentrée dans l’ambiance conviviale de ce groupe de femmes, inscrites pour passer un bon moment, sans chichis. Gwendeline, qui a tout géré de A à Z, nous mettait en confiance et était près de nous à chaque étape pour nous expliquer les bases. Que du bonheur… En plus d’avoir des doigts de fée, c’est une pédagogue hors pair! Entre rires, confidences et concentration, les 2h30 sont passées à la vitesse de la lumière !

IMG_3229

IMG_3192

Pas peu fière de son premier tissage la Pauline…

Malheureusement, un seul atelier tissage était planifié. Mais, petites chanceuses (ou petits chanceux), une autre date est déjà à ajouter à votre agenda ! Le 11 juin, Gwendeline vous propose de découvrir la technique du « macramé » et de repartir avec une suspension pour plantes. C’est bien parce que je travaille, sinon mon nom serait déjà sur la liste…

Lien Facebook de l’événement

Je tiens à préciser que vous ne devez surtout pas être freiné(e)s par un quelconque manque d’expérience ! Ce sont des initiations, à la portée de tous (la preuve, j’ai réussi) et nous sommes parfaitement encadrés (le nombre de participants est d’ailleurs restreint).

Cliquez vite sur les liens ci-dessous pour découvrir l’univers de Gwendeline…

Le blog
L’eshop
La page Facebook

Après l’atelier, j’ai enfin pris le temps de découvrir la boutique. Eh oui, honte à moi, je n’y avais jamais mis les pieds !!! Quelle bonne surprise d’y trouver une sélection d’objets « Mr Wonderful et des tas d’autres merveilles… J’ai découvert quelques trésors et je pense ne pas me tromper en disant que vous ne les trouverez nulle part ailleurs à Liège !

IMG_3199IMG_3198IMG_3194IMG_3202IMG_3226IMG_3205

En résumé, dès notre arrivée, nous sentons que nous mettons les pieds dans l’univers d’une passionnée de décoration. Proche de ses clientes, Jennifer saura être à l’écoute de vos envies et vous conseiller à la perfection. N’hésitez donc pas à pousser la porte de la boutique. Les petits plaisirs à (s’)offrir sont nombreux et mon petit doigt me dit que vous aurez beaucoup de mal à repartir les mains vides :-).

Color Touch
Rue de la Casquette, 3 à 4000 Liège
04 221 31 93
Page Facebook

A très vite !

Pauline