Escapade gourmande et romantique à Durbuy

Durbuy, tout le monde le sa it, c’est LA destination qui fait mouche: weekend en amoureux, sorties gourmandes, découvertes culturelles, sportives…

Je ne sais d’ailleurs pas combien de weekends j’ai pu y passer avec mes parents, que ce soit pour aller manger un morceau, flâner dans ses jolies rues ou tout simplement pour se promener sur le Marché de Nöel (qui a déjà ouvert et qui est d’ailleurs mon activité préférée à Durbuy).

Cet été,  je suis donc partie pour un weekend romantique (non pas avec ma Pauline bien aimée, qui n’était pas disponible) avec mon chéri !

Le weekend romance bien sucré que j’avais prévu ne s’est pas exactement passé comme prévu…

J’ai d’abord du faire face à Adventure Valley (l’ancien Durbuy Adventure, vous vous souvenez ?) C’est donc parée de ma plus belle tenue de sport que j’ai bravé les hauts ponts de singes, arpenté le parcours Spéléo, et escaladé la ViaFerratta sans (trop) couiner… D’ailleurs, j’espérais voir briller de la fierté dans les yeux de mon mec en me voyant faire ces galipettes, mais j’y ai plutôt vu une sorte… d’impatience (tu vas te grouiller oui ?) Tous mes rêves de grande aventurière se sont arrêtés net.

IMG_8047
Voilà voilà….

Le parc est vraiment top, avec des activités pour tous les âges, différents niveaux de difficulté etc. On s’est vraiment éclatés, mais nous n’avions malheureusement pas prévu assez de temps. Comptez une bonne journée si vous voulez tester toutes les activités, sachant qu’une seconde partie du parc est plutôt éloignée et accessible uniquement via une navette.

Bon à savoir : le parc reste ouvert en hiver pour les plus courageux. Seules les activités les plus extrêmes sont fermées (bracelet rouge).

Plus d’informations ici

Après cette journée forte en émotions (et courbatures), nous nous sommes rendus clopin-clopant vers le centre-ville pour rejoindre notre hôtel.

IMG_8096

Nous avons séjourné au Clos des Récollets,  un hôtel avec restaurant tout mignon, niché en plein cœur des ruelles de la vieille ville.
Ici, charme et authenticité sont au rendez-vous. Bâtisse en pierre du pays, décoration rurale, pleine de simplicité, avec ces poutres apparentes que j’aime tant, terrasses (il y en a deux) ombragées sur la petite place en pavé… Il ne manquait que le chant des cigales (et un bon pastis) pour se croire dans un petit village du sud de la France.

On débarque donc (dégoulinant et plein de terre), un peu gênés, à la réception de l’hôtel. L’accueil chaleureux d’Angélique, la femme du cuisinier et patron Frédéric, nous fait vite oublier notre tenue et nous papotons allègrement pendant qu’elle nous montre notre chambre. On est déjà charmés. Bon, franchement,  on a été gâtés : nous avons eu la plus jolie chambre de l’hôtel, dotée d’un balcon avec vue sur les petites ruelles animées de Durbuy. Émerveillement garanti. Petits meubles chinés, couleurs douces, charme préservé : le combo parfait pour me séduire.  Je vous laisse juger par vous-même:

IMG_8065
Je n’ai jamais aussi bien pris la pose

IMG_8070

Après une bonne douche, et dieu sait que l’on en avait besoin, notre estomac criait famine ! Il était temps de tester cette carte alléchante qui nous faisait de l’œil depuis quelques heures…

IMG_8105

Frédéric Bruneel, le chef, propose plusieurs menus changeants au fil des saisons et des produits disponibles sur le marché :
Le 3 services à 37 euros (menu du Clos)
Le 4 services à 62 euros (menu Gourmand)
Le 5 services à 75 euros (menu Gastronomique) 
Nos estomacs gourmands criant famine, nous avons jeté notre dévolu sur le menu Gastronomique. Allez, on vous énumère nos plats, histoire de vous faire saliver un peu:
Carpaccio de bar sauvage, avocat, pamplemousse, petits pois, crème à la menthe fraîche
 ***
Dos de Cabillaud juste cuit, coulis de tomate épicé, houmous crémeux, anchois et olives, citron caviar
***
Ravioli de homard, artichaut et poêlée de cèpes, jus concentré et émulsion au thym citron
***
Filet d’agneau grillé au feu de bois, légumes du soleil, sauce au thym
***
Abricot rôti, glace vanille, coulis thym/citron et amandes torréfiées
img_81471.jpeg
Nous avions également pris la sélection des vins. Inutile de vous dire que nous ne regrettons pas ce choix, les vins proposés sublimant parfaitement chaque plat.   
Ça y est, on vous a donné envie?
Qui fait le mieux semblant de boire?
Il faut savoir que le chef, avant de débarquer à Durbuy il y a 18 ans, a d’abord travaillé auprès du prestigieux Yves Mattagne. Frédéric a ensuite travaillé au sein du Clos des Récollets en tant que cuisinier, avant de reprendre l’établissement avec son épouse (qui travaille en salle). 
Après le repas, nous avons papoté avec Frédéric qui s’est montré disponible et chaleureux, nous expliquant avec passion son parcours professionnel et partageant avec nous son amour pour la cuisine. Le fait que Frédéric se soit montré disponible et nous ai parlé à cœur ouvert de sa vie professionnelle, mais également de sa famille, nous a touché. L’établissement à cet air de « comme à la maison« , et c’est un gros gros plus! 
Frédéric nous a même conseillé quelques endroits où aller boire un verre en cette fin de soirée.
Et quoi de plus beau, après une telle soirée, le ventre plein (et la tête qui tourne un peu, avouons-le), que de n’avoir qu’à franchir quelques marches pour s’affaler s’allonger dans un lit moelleux? Franchement, je n’aurais pas pu rêver mieux!
Je pense d’ailleurs que je ne vais désormais que dîner que dans des restaurants proposant également des chambres, haha ! 
Le lendemain, nous devions nous lever assez tôt. Frédéric et Angélique ont été adorables et ont fait préparer le petit déjeuner pour 7 heures tapantes. 
IMG_8169
Un petit café??
Je ne peux donc que vous recommander à 200% cet établissement, où charme et authenticité s’allient avec une cuisine de qualité, une ambiance au top (clients avec lesquels on a sympathisé, personnel de salle,…), et un petit « je ne sais quoi » qui me fait souvent repenser à ce lieu, en me demandant: quand est-ce qu’on y retourne?? 
Belle soirée à tous, 
Margot.
Psssssst
Plus d’information concernant l’hôtel ici
Je vous laisse également ci-dessous les menus actuels d’hiver du restaurant: 
Menu Gourmand
Menu Gastronomique
Menu du Clos
 

On a testé… la crêperie bretonne Ty Breizh

Dimanche passé, nous sommes allées (re)découvrir la Crêperie Bretonne Ty Breizh. « Redécouvrir », car celle-ci a été reprise il y a quelque temps par les patrons du bien connu Le Zocco Chico. Les anciens patrons, bretons d’origine, ont d’ailleurs été très généreux puisqu’ils ont confié leurs précieuses recettes !
IMG_1422
Mais Ty Breizh, ça veut dire quoi d’abord ? Eh bien, c’est le mot breton pour « Maison de Bretagne ». Et c’est exactement ce que l’on ressent une fois que l’on pousse les portes de l’établissement ! Lambris sur les murs, bateaux, photos de paysages bretons, bolées, plaques de différents lieux de Bretagne… On s’y croirait !
IMG_1446
IMG_1469
Notre plaque préférée… 
Nous avons commencé notre expédition bretonne avec un apéro. Nous avons opté pour celui de la maison : un kir breton (du cidre avec de l’hydromel). Un peu déroutant au début, et puis l’on en redemande ! Ce subtil goût de miel vous tapisse le palais et c’est trop trop bon !
IMG_1472
On se lance ensuite dans le vif du sujet, avec les fameuses galettes de sarrasin ! Le choix fut difficile, vous vous en doutez… On a d’ailleurs demandé à la serveuse de revenir plus tard deux fois de suite !
Margot a finalement pris la crêpe Gwadegen à base de chèvre, lardons, épinards et tomates. Pauline a craqué pour la suggestion du moment, la crêpe Tartiflette (pas besoin de vous faire un dessin).
IMG_1443
Les crêpes et leurs garnitures étaient très goûteuses. Nous vous recommandons à 100% les deux mais il est vrai que nous avons un peu de mal à retrouver le goût et la texture de la crêpe avec la tartiflette.
Nous avons évidemment bu le fameux cidre pour accompagner le tout. Cidre que l’on boit dans une bolée (petit bol avec une anse). Mais pourquoi ?
Simplement parce qu’à l’époque, la vaisselle était fabriquée en terre… et qu’il était plus simple de fabriquer des bols que des verres. Voilà :-), vous pourrez fièrement lancer cette info lors d’un dîner mondain. (Non non, ne nous remerciez pas…)
IMG_1439
la fameuse bolée
Nous nous sommes ensuite laissées tenter par un dessert et avons choisi la crêpe au caramel beurre salé. UNE TUERIE ! C’est d’ailleurs l’une des crêpes les plus appréciées par les clients). Nous avons demandé de l’accompagner d’une boule de glace vanille et la cuistot nous a rajouté des amandes grillées… encore meilleur !
IMG_1461
Bref, nous sommes reparties repues et heureuses, avec un objectif en tête : réserver des vacances en Bretagne au plus vite ! En attendant, on a décidé d’écouter Manau en boucle (on sait que vous n’allez pas résister à la chanter).

Petit bonus

Vous avez toujours rêvé de parler quelques mots bretons ? Allez, c’est cadeau !
A votre bonne santé: Yemed mat
Bonjour: De mat
S’il vous plaît: Mar plij
Au revoir: Kenavo
Ty Breizh
Rue Pont d’Avroy, 28
4000 Liège
Une adresse que l’on vous recommande autant pour un repas que pour une pause sucrée !
Bon appétit,
Pauline & Margot

On a testé… le restaurant 1660 pendant les RestoDays

Hier soir, nos papilles ont frétillé et notre coeur a fait BOUM.

Margot et Pauline en vadrouille à Huy

Vous vous demandez très certainement ce qui nous a amenées jusqu’à Huy… Figurez-vous que Margot y a vécu pendant 2 ans et connait donc la ville comme sa poche. Pour Pauline en revanche, c’était une grande première !

C’est en réalité Maurane Crespin (notre fameuse « accro aux restos ») qui nous a contactées via Resto.be et qui nous a proposé de tester un restaurant dans le cadre des RestoDays. Notre engouement était tel que nous n’avons pas rechigné à prendre le train pour tester une nouvelle adresse huttoise !

RestoDays

21730832_1517714444955849_3530502642631945184_n

Rares sont ceux qui ne connaissent pas encore le concept des RestoDays ! Pour cette 16ème édition, 285 restaurants (dont 22 étoilés Michelin) participent à l’aventure et proposent des menus à des prix tout à fait raisonnables. Les gourmets peuvent donc en profiter pour tester des établissements dont ils n’osaient rêver ! Vous avez le choix entre un lunch ou un dîner et ce, partout en Belgique.

A l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, de très chouettes restaurants ont encore des tables libres donc FONCEZ ! Nous vous conseillons vivement le Restaurant Didier Galet, L’atelier du Sélys (Pauline y sera d’ailleurs ce soir), La Cucinella ou encore Le Coq au champs.

Site internet
Page Facebook

Nos premières impressions

Sur les conseils de Maurane, nous nous sommes rendues au restaurant 1660. Niché en plein coeur du centre historique, l’établissement est parfaitement situé et nous avons pris un réel plaisir à nous y rendre à pied (après un apéro sur la Grand-Place, évidemment).

Le cadre est vraiment très joli : murs en pierre, grande cheminée travaillée, ambiance cosy avec une décoration très épurée. Dès notre entrée, nous avons senti que nous allions passer un agréable moment !

Incroyable mais vrai : nous avons même pu profiter de la superbe terrasse ! Nous sommes sorties quelques fois pour prendre l’air et cette impression d’être coupées du monde nous a marquées. Margot était d’ailleurs apaisée par le …tenez-vous bien… CLAFOUTIS de l’eau. Oui oui, elle a réussi à sortir ce mot lorsqu’elle complimentait le chef ! Bref. Des plaids gentiment apportés par notre hôtesse, un calme impressionnant et un verre de vin : toutes les conditions étaient réunies pour papoter et profiter des extérieurs entre les plats.

Notre menu

Venons-en maintenant à ce qui vous intéresse certainement le plus : notre menu ! Nous avons dégusté 8 assiettes différentes, dont 1 « surprise » concoctée par le chef. Nous n’avons pas l’habitude de décrire nos expériences gustatives mais voici en quelques mots ce que notre petit palais a ressenti.

Tartare de homard, citron confit


Ce plat était simple et on ne peut plus efficace, servi sans fioritures. Tout ce que l’on recherche quand on déguste un produit comme le homard ! Bravo pour le citron confit qui a su trouver sa place sans voler la vedette au homard.

Saumon mariné, radis daikon, fromage frais


Du croquant, du croustillant, du fondant : un mélange de textures jouissif. Fraicheur et légèreté étaient aussi au rendez-vous. Mention spéciale pour les oeufs de poisson volant au wasabi : un pur délice !

Truite belge, chou-fleur


Nous avons trouvé cette petite purée/crème/mousse (oui c’était un peu de tout ça) de chou-fleur très agréable. A nouveau un mélange de textures réussi grâce à la peau dorée et croustillante de la truite !

Bar de ligne, cresson, tartare d’huîtres


Le tartare d’huîtres a apporté une note iodée justement dosée. Nous avons adoré le mariage avec les dés de pommes de terre et de céleri !

Arancini à l’encre de seiche, ris de veau laqué, panais


Alors là : ce ris de veau fut une révélation pour Pauline ! Comment peut-on rendre un thymus de veau aussi délicieux ? Car oui, c’est bien de cela qu’il s’agit, ahah… Sa croûte croustillante à souhait et son coeur fondant ont ravi nos papilles.

Surprise du chef 


En mauvaises blogueuses que nous sommes, nous avons oublié de noter l’intitulé de cette surprise.  Humhum… Laissez donc parler votre imagination (comment s’en sortir avec une pirouette) !

Filet de porcelet, butternut, pancetta, moutarde à l’ancienne


Septième plat… Cela devenait un peu compliqué pour notre petit estomac mais comment résister ? La moutarde a apporté le pep’s dont cette assiette avait besoin et le côté salé de la pancetta contrebalançait parfaitement la douceur de la butternut.

Prunes, crème de mascarpone, tuile croquante


Même si l’assiette de fromages nous faisait les yeux doux, nous avons préféré terminer sur une note fraiche et sucrée (qui l’eût-cru?). Nous espérions de la légèreté et avons été ravies de déguster un dessert simple et gourmand.

La sélection des vins

Notre avis

Bon, nous vous avons déjà spoilé dès le début mais cette adresse est un immense coup de coeur ! L’équipe est aux petits soins et nous nous sommes vraiment senties à l’aise dans cette ambiance chic mais pourtant sans chichis.

Nous n’avons jamais eu l’air aussi sages…

Nous sommes restées assez longtemps à table (de 19h à 23h45). Cela pourrait déplaire à certaines personnes mais nous faisons partie des clients qui aiment profiter du moment présent et qui préfèrent attendre un peu entre chaque plat. Quand on réserve dans ce type d’établissement, ça fait partie du jeu. Surtout que le chef est seul en cuisine, sachez-le…

A la fin du repas, nous avons également eu le plaisir de papoter un peu avec le chef et propriétaire des lieux, Cédric Leleux. Ce dernier s’est lancé il y a neuf mois à peine et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de cette belle aventure !

Nous nous sommes régalées du début à la fin et nous ne manquerons pas d’y retourner à titre personnel pour tester leur carte habituelle (une nouvelle tous les mois).

Nous terminerons enfin cet article en remerciant vivement Cédric Leleux et sa compagne, pour leur invitation et leur accueil.

Maurane, merci d’avoir pensé à nous et de nous avoir fait confiance. C’était un super moment !

Salutations gourmandes,

Pauline & Margot

15941509_231197060669663_2820469139576623584_n

 

 

 

Restaurant 1660
Rue Griange 14
4500 Huy
Site internet
Page Facebook

 

 

 

On a testé : un repas chez Atahualpa 

We are back !

Olalalala… Nous avons tellement procrastiné ces derniers temps ! Nous nous sommes agrippées à l’été comme si nos vies en dépendaient et avons laissé le travail s’accumuler. Mais il faut se faire une raison : l’automne est à nos portes et il est grandement temps de reprendre les commandes de ce blog.

C’est donc la rentrée pour les DEUX FILLES EN VILLE !!! On ne vous cache pas que les idées fourmillent dans nos petites têtes et l’envie de les concrétiser nous motive plus que jamais (quelques coups de pieds aux fesses seront quand même nécessaires pour garder le rythme, vous nous connaissez).

BREF. Pour cette reprise, nous avons décidé de titiller vos papilles et de vous faire voyager. Voici un petit compte rendu de notre expérience chez Atahualpa.

Atahualpa : un dépaysement total

On embarque : direction l’Amérique Latine ! Bon, en vrai, nous n’atterrissons pas très loin puisque le restaurant se situe Rue Souverain Pont.

IMG_9575

Depuis peu, Franklin a repris les commandes de l’établissement et nous avons été invitées à le redécouvrir. Le cadre nous a tout de suite plu ! Avec ses nappes colorées, ses fresques murales, sa verdure et ses (faux) perroquets, le restaurant nous transporte au-delà de l’Océan Atlantique. Certains trouveront ça « too much » mais nous, on adore !

IMG_9591IMG_9604

L’étage est également très agréable :

IMG_9600IMG_9596

Pour l’accueil, c’est vraiment un sans-faute ! Nous essayons toujours de déceler si le personnel est en « opération séduction » avec nous ou s’il se compote de la sorte avec tous les clients. Chez Atahualpa, vous serez traités aux petits oignons ! Peut-être est-ce une épice sud-américaine qui rend aussi aimable…

Atahualpa : des plats comme là-bas

Nous sommes toujours un peu gênées quand nous sommes invitées et notre idée de base était de tester un seul plat. C’était sans compter sur Franklin qui nous a sorti le grand jeu ! Nous avons pu déguster une entrée, un plat et un dessert.

MEJILLONES ACAPULCO, ALBONDIGAS MEJICANAS, SOPA DE MEJILLONES, CONEJO AL AJI, POLLO Y CAMARONES, CALDERAIDA DE BORREGO… Que choisir ? Nous avons pris le temps de découvrir la carte en sirotant un mojito et en nous délectant de mises en bouche. C’était frais, relevé et dé-li-cieux .  

IMG_9607IMG_9611

Entrons maintenant dans le vif du sujet avec les différents plats ! Margot l’aventurière s’est laissée guidée par les conseils de Franklin (elle voulait de la découverte et des suprises). Pauline a opté pour des plats plus classiques.

Nos entrées : 
– EMPANADAS DE CARNE (chaussons farcis à la viande)
– AZTECO (filet de poisson aux arachides en papillote)

IMG_9612IMG_9617

Nos plats :
– POLLO Y CAMARONES
(poulet et crustacés)
– 
BIFE CON PLATANOS (steak argentin flambé à la banane)

IMG_9621IMG_9623IMG_9625

En dessert, nous avons pris la banane flambée et un peu de sorbet.

Notre avis

Comme vous pouvez le voir sur les photos, les portions sont plus que généreuses (de quoi décourager les petits estomacs et ravir les plus gourmands) ! Nous avons parfois eu du mal à terminer… La présentation des plats, quant à elle, reste très simple mais nous avions réellement envie de nous jeter dessus !

Au niveau gustatif, il est vrai que nous avons trouvé le plat au poulet un peu trop salé. Pour le reste, nous nous sommes régalées. C’est une cuisine authentique et vraie, cuisinée avec le coeur et servie sans chichis.

Atahualpa : une ambiance au top

Sachez également qu’un groupe de musique latine se produit tous les vendredis et samedis dès 20h30. Vous aurez peut-être même la chance d’entendre Franklin pousser la chansonnette ! Sa revisite de Despacito nous a conquises (qui l’eût cru ?) ! Nous n’avions  d’ailleurs qu’une seule envie : enfiler un poncho, monter sur scène et souffler dans une flûte de pan ! Ahahah.

Attention : le volume est assez élevé donc n’espérez pas entamer une conversation sérieuse à ce moment-là ! Vous n’aurez plus qu’une solution : reprendre en choeur La Bamba. C’est ce que nous avons fait !

Para bailar la bamba
Para bailar la bamba se necesita una poca de gracia
Una poca de gracia pa’ mi pa’ ti y arriba y arriba
Ah y arriba y arriba por ti seré, por ti seré, por ti serééééééé 

En résumé

Si vous cherchez de l’exotisme le temps d’une soirée, foncez chez Atahualpa ! Vous passerez à coup sûr un agréable moment.

Pauline & Margot

IMG_9598

 

Atahualpa
Rue Souverain Pont, 16 à 4000 Liège
Page Facebook
Site internet 

 

 

 

 

On a testé : la Love Boutique

Accrochez-vous à votre chaise/divan/canapé car voici un article MUY CALIENTE ! Nous avons récemment poussé les portes d’une love boutique en plein centre de Liège et nous tenions absolument à partager cette expérience avec vous ! Son petit nom ? Désir & Moi… 

Que les plus frileux et les plus sensibles d’entre vous se rassurent : nous sommes loin de la vulgarité qu’affichent certains sex shops  car c’est justement ce que cherche à éviter l’enseigne. Sensualité, désir, écoute et décontraction sont les maitres mots chez Désir & Moi.

Un concept, une rencontre

L’aventure Désir & Moi a débuté en 2015 sous l’impulsion de Laurent Schmitz. Son nouveau concept de LOVE BOUTIQUE alliant chic et plaisir a rapidement séduit et il existe désormais 4 points de vente (Liège, Visé, Verviers et Aywaille).

Luana, de la boutique de Liège, a réussi à nous appâter en nous proposant une dégustation de champagne très spéciale… Nous avions déjà eu l’occasion de la rencontrer lors d’un événement et cette dernière nous avait fait forte impression ! N’ayant peur de rien (et surtout pas du plaisir), nous avons répondu favorablement à son invitation.

La boutique de Liège

Depuis le trottoir, le ton est donné : une jolie maison de maître, des produits visibles depuis l’extérieur et des tons clairs et lumineux. On entre chez Désir & Moi comme dans un magasin « lifestyle » !

L’intérieur est tout aussi séduisant, avec son style simple et épuré. Aucun produit, aucune image ne heurte notre sensibilité de jeunes filles pures (ahahahah). Le pari est donc réussi !

IMG_0198IMG_0195IMG_0205

L’heure de l’apéro

Comme promis, nous avons eu droit à notre verre de bulles ! Ce dernier était agrémenté d’un lubrifiant aromatisé… Framboise pour Pauline, pastèque pour Margot. C’est aussi bon en tant que sirop que « nature » ;-).

IMG_0211

IMG_0210

Les produits

Pour rester fidèles à leurs valeurs, Laurent et ses employés effectuent une sélection minutieuse des produits. Ils ont d’ailleurs sorti pour nous quelques objets douteux qui avaient été recalés : fous rires garantis !

Nous en avons profité pour parler de la clientèle (aucun nom n’a été cité, rassurez-vous) et cette dernière est vraiment très éclectique. Que vous soyez novice ou dieu/déesse du sexe, célibataire ou en couple, vous trouverez toujours votre bonheur grâce à une équipe à l’écoute ! Beaucoup viennent d’ailleurs y chercher une oreille attentive à qui se confier et demander conseil. Et pour ça, croyez-nous, Luana est au TOP du TOP !

img_9097

Voici enfin un aperçu des produits proposés. Laissez libre court à votre imagination et n’hésitez pas à aller vous renseigner en boutique si l’un d’entre eux titille votre curiosité.

IMG_0220IMG_0224IMG_0225IMG_0229IMG_0222

Bon, on vous le dit (même si nous ne sommes pas vraiment emballées) : la boutique dispose de tout un attirail Fifty Shades of Grey !

IMG_0194

IMG_0219

Mention spéciale pour la cravate de Christian Grey (qui fera peut-être moins d’effet sur le torse poilu de Jean-Marie).

Les événements et animations

Pour égayer vos soirées, Désir & Moi propose des démonstrations de sex toys (en magasin ou à la maison) MAIS PAS QUE ! Vous pouvez aussi choisir d’organiser un événement sur mesure pour votre anniversaire ou votre enterrement de vie de jeune fille/homme. Vous choisissez le thème et Désir & Moi s’occupe du reste ! On nous a parlé de l’activité « Dessine-moi un zizi » qui a l’air plutôt hilarante…

La boutique en ligne

Enfin, n’hésitez pas à aller visiter leur boutique en ligne ! Vous aurez accès à (environ) 25 000 articles différents, ce qui fait de l’enseignement le 2ème plus gros fournisseur de Belgique !

Capture d_écran 2017-09-21 à 15.24.47

C’est déjà la fin…

Encore merci à Luana et Laurent pour leur super accueil ! Nous ne manquerons pas de passer à titre personnel, c’est sûr !

Quant à vous, chers lecteurs, nous espérons avoir réveillé ce petit quelque chose qui vous amènera jusque chez Désir & Moi…

img_9094 Ça, c’est cadeau ! ♥

Désir & Moi Liège
Boulevard de la Sauvenière, 105 à 4000 Liège
Page Facebook
Site internet

 

 

On a testé : Les bougies de Charroux

Depuis plusieurs années, les bougies parfumées ont la cote ! Vous en trouvez désormais de toutes les tailles, de toutes les senteurs et à tous les prix…

Le problème est que ces bijoux olfactifs sont dans la majorité des cas très nocifs ! Nous sommes donc parties à la découverte des bougies de Charroux, qui nous ont séduites tant par la sobriété de leur packaging que par leur composition.

Les bougies de Charroux en quelques mots

Vous l’aurez compris : les bougies proviennent de Charroux, un charmant village d’Auvergne. La production est artisanale et l’entreprise travaille en circuit court (aucun intermédiaire et donc des prix plus qu’abordables).

IMG_0153

Les produits sont vendus en France, au Québec, en Belgique et très prochainement à Londres ! Les deux seules boutiques de Belgique se situent à Bastogne et à Liège (youpie!)

Le label de qualité RAL

IMG_0157

Comme expliqué plus haut, bon nombre de bougies sont nocives pour la santé et l’environnement. Quand on sait que certains les laissent allumées plusieurs heures par jour, il y a de quoi s’inquiéter ! C’est pour cette raison que la certification RAL (label de qualité) a été instaurée.

Les bougies de Charroux sont les seules bougies françaises à avoir obtenu la certification ! Les conditions d’obtention sont évidemment très strictes et les produits sont contrôlés chaque année (ce n’est pas un label acquis une bonne fois pour toutes).

Les produits

Lors de notre passage à la boutique de Liège, nous avons été soufflées par la quantité d’odeurs différentes : fruitées, fleuries, boisées, épicées… Nous avons d’ailleurs sniffé un nombre incalculable de pots (et dérangé toute l’organisation de la vendeuse aussi, ahah).

img_9049.jpg

Les parfums proviennent de Grasse et l’entreprise propose une nouvelle senteur chaque année. Nous avons eu un réel coup de coeur pour Fleur de coton (divine odeur de propre) et Pomelo (fraicheur très agréable). Ne croyez d’ailleurs pas que les bougies parfumées sont exclusivement réservées à la période hivernale ! Les senteurs telles que les agrumes ou encore la menthe conviendront parfaitement aux soirées estivales.

IMG_0167

IMG_0170

Le top des ventes à Liège : myrtille, barbe à papa, fruit de la passion.

IMG_0166
La nouveauté du moment : SORBET

Dans la gamme, vous retrouvez deux tailles de bougies en pot mais également des galets à faire fondre. Le packaging est simple et convient à tous les intérieurs : on adore !

img_9062

Pot moyen : 8,5€ (45 à 60h de brûlage)
Grand pot : 10€ (60 à 90h)

Conquis(e) ?

Rendez-vous vite dans la boutique de Liège pour découvrir la totalité de la collection !

Les Bougies de Charroux
Rue de la Régence 37, 4000 Liège
Tél: 04 221 16 75

Rendez-vous également sur notre page Facebook pour profiter de notre concours : 2 x 2 bougies à gagner 🙂

Pauline & Margot

 

On a testé : Un cours de cuisine chez Takimy

Attention les gars… Aujourd’hui, on va vous faire saliver (enfin on espère, ahah) ! Si vous n’êtes pas fans de la cuisine asiatique, vous pouvez passer votre chemin parce que notre article est clairement une déclaration d’amour à cet art culinaire (rien que ça) !

Il y a quelques semaines, nous avons eu la chance d’être invitées à un cours de cuisine chez Takimy. Cette nouvelle épicerie asiatique située en Outremeuse est notre dernier coup de coeur et il nous tardait de vous en parler ! Le but était évidemment d’apprendre à réaliser quelques plats mais nous n’avons pas hésité à parcourir TOUS LES RAYONS du magasin. C’était plus fort que nous.

Le cours

Aux commandes : Kim et My. Ce duo mère-fille a de l’énergie à revendre et leur bonne humeur a tout de suite donné le ton. Nous étions 10 élèves consciencieux et la sauce a tout de suite pris entre nous (jeu de mots relou, bonjour) !

IMG_9501
Pauline salive déjà

Nous avons été accueillis autour d’un apéro composé de mises en bouche (des raviolis frits à tomber) et d’un cocktail à base de ginger beer. Déjà là, nous étions conquises.
On garde jalousement la recette du cocktail pour épater nos amis aux prochaines soirées.

IMG_9506IMG_9508

Les choses sérieuses ont ensuite pu commencer. Nous avons appris à cuisiner un potage pékinois piquant ainsi que des nouilles sautées au poulet. Enfin… ça c’était sur papier. Car Kim nous a aussi appris à sublimer rapidement et simplement des scampis et un magnifique morceau de bœuf irlandais (que voulez-vous, elle adorait notre groupe).

 

 

 

 

IMG_9550
Potage : poulet, pousses de bambou, shiitake, tofu, oeuf

IMG_9559

IMG_9563
Le souvenir de ce boeuf nous fait encore saliver… 

Notre avis

Cuisiner asiatique, c’est bien plus qu’exécuter à la lettre une recette. Nous avons bien souvent du mal à reproduire à l’identique les plats emblématiques de là-bas ! Grâce à Kim et My, nous avons appris un tas de trucs et astuces : comment rendre le poulet si tendre, quel est le secret d’un bon bouillon, comment trouver le parfait équilibre entre sucré, salé, acide et piquant… Selon nous, c’est ce qui fait la qualité d’un cours de cuisine !

IMG_9547
Quand on vous dit que nous étions des élèves consciencieux… 

Quant à nous, nous nous sommes vraiment éclatées ! Images à l’appui :

 

 

 

 

IMG_9572
Faire sauter les légumes : tout un art !

Alors évidemment, le fait de pouvoir faire nos achats dans la boutique après le cours est un gros plus ! Nous nous sommes tous rués sur les produits utilisés pour pouvoir les cuisiner chez nous et en faire profiter nos proches.

IMG_9496

N’hésitez d’ailleurs pas à pousser les portes de chez Takimy ! L’accueil est super chaleureux et le personnel répondra à toutes vos questions avec plaisir (histoire de ne pas repartir avec des oeufs de 100 ans sans savoir ce dont il s’agit, ahahah).

En plus de la nourriture, vous trouverez aussi de la vaisselle, des couteaux de qualité à prix abordable et de nombreux thés (dont ceux de la MAISON BOURGEON, oui oui).

IMG_9488IMG_9494IMG_9490

IMG_9491

IMG_9493
Plus besoin de les commander en ligne… Foncez chez Takimy !

Intéressé(e) ?

Les dates des différents cours seront annoncées sur Facebook mais n’hésitez pas à les contacter. Sachez également que vous pouvez organiser un cours chez vous ! Le nombre de participants n’est alors pas limité mais pensez tout de même au confort de vos convives :-)…

Prix : à partir de 40 euros / personne
10 participants maximum

Il ne nous reste plus qu’à remercier Kim et My de nous avoir fait confiance et de nous avoir accueillies si chaleureusement. Quant à vous, chers lecteurs, nous comptons sur vous pour vous ruer sur les prochains cours !

Pauline & Margot


16998104_159290001251023_4130785099149697200_n.png

Takimy
Rue Louis Jamme, 37 à 4000 Liège
Page Facebook