Des bonbons ou un sort ?

Déguiser son animal de compagnie

Halloween, c’était LA période de l’année que l’on adorait! On pouvait manger des bonbons sans modération, on se promenait « comme des grands » à la tombée de la nuit dans le village, et on pouvait se déguiser! En grandissant, cette euphorie du déguisement a petit à petit disparu. Le seul déguisement que l’on veut bien porter, c’est celui d’une Ondine sexy pour le Bug de l’An 2000 au Cadran, ou pire… en Britney Spears!

Mais rien ne vous empêche de vous rabattre sur  Poupousse ou Rex ! Pourquoi ???

  • Vous allez vous amuser comme des foufous en créant ce déguisement.
  • Vous pourrez faire des photos super cool de votre animal de compagnie.
  • Vos amis seront jaloux de cette idée géniale.
  • Votre chien/chat risque peut-être de vous détester à vie… mais franchement, ça vaut le coup!

Voici donc comment vous allez pouvoir déguiser votre minou en super chauve-souris! Vous pouvez bien évidemment adapter la taille des ailes pour votre chien ou tout autre animal (tortue, souris, ahahah).

Vous avez besoin de:

– ciseaux
– un marqueur indélébile noir
– de la colle en spray ou de la colle vinylique blanche (nous avons toujours rêvé de dire ça!)
– de la feutrine noire
– une agrafeuse
– de l’élastique noir épais
– du papier cartonné noir (ou la couleur que vous avez sous la main)

Première étape

La première étape consiste à trouver un patron d’ailes de chauve-souris qui vous plait, et ensuite de l’imprimer à la taille souhaitée. N’hésitez pas à modifier le document pour n’imprimer qu’une aile à la fois, par exemple. Pour une chat de taille moyenne, le patron ci-dessous convient parfaitement.

Voici le lien direct de l’image, si vous n’arrivez pas à l’imprimer: ICI

chauve-souris-ailes-papier-e1430934836226

Nous avons légèrement agrandi ces ailes-ci pour le chat de Margot. Il suffit de contourner les ailes avec votre marqueur en respectant la marge souhaitée.

Deuxième étape

Une fois la taille choisie, reproduisez le dessin sur une feuille de papier cartonnée. Maintenez-la en place avec du papier collant si nécessaire.

img_6405-1

Ensuite, rien de plus simple! On décolle le patron et on le reproduit une deuxième fois.

Si vous avez plus de 5 ans, vous devriez très facilement arriver à un résultat similaire.

Troisième étape

Attention, ça se complique (non, c’est une blaaaague). Il suffit de coller vos ailes cartonnées sur la feutrine, à l’aide de votre colle en spray ou de votre colle vinylique blanche 😉

Vous n’avez besoin de feutrine que sur un côté de l’aile (qui sera l’extérieur de l’aile de chauve-souris). Il faut juste faire attention à ne pas coller la feutrine de la même façon pour les deux ailes… vous pouvez y arriver!

Ensuite, découpez le contour de l’aile à l’aide d’un ciseau.

img_6410
Waouuuuw

Pour l’intérieur de l’aile, si votre papier est de couleur noire, c’est parfait! Si pas, il suffit de le colorier à l’aide du marqueur indélébile, ou avec de la peinture si vous avez des ailes de grande taille…

Ensuite, vous pouvez bomber cette partie des ailes avec de la colle en spray, pour donner un aspect de cuir et plus brillant comme l’intérieur des ailes de chauve-souris.

img_6413-1
Après avoir bombé l’intérieur de l’aile

Quatrième étape

Après avoir laissé sécher vos ailes, il ne reste plus qu’à les assembler. Essayez d’imaginer ce qui pourrait être le moins gênant pour votre animal.

Pour le matou, Margot a assemblé les ailes à la manière d’un sac à dos: il n’y a plus qu’à lui passer sur le dos, et les ailes sont maintenues par ses pattes. Nous ne pensons pas que ce soit la meilleur solution, car il marche rase-motte! Le mieux est de faire une attache de type harnais, qui ne lui gêne pas les dessous de bras.

Utilisez l’agrafeuse pour fixer les élastiques comme vous le souhaitez.

img_6416-1
Intérieur des ailes

Dessus des ailes et attache centrale, pour maintenir les ailes en bonne position

Il ne vous reste plus qu’à enfiler ces petites ailes sur votre animal de compagnie, et à vous fendre la poire extasier sur ce déguisement trop choupinou!

Bon courage 🙂

Se régaler

Vous aurez sûrement un petit creux après avoir fait le tour du quartier à la recherche de bonbons (ou juste pour jeter des sorts à vos voisins casse-bonbons).

Voici donc une petite recette automnale qui fait fureur : LE CARROT CAKE.

Nous avons flashé sur la recette de la blogueuse « Le blog de Laura« . Cette maman généreuse a un vrai don pour la pâtisserie et sa recette a été testée et approuvée par Pauline ! Histoire de faire coller un peu l’affaire au thème d’Halloween, il vous suffit simplement de colorer votre glaçage, en orange par exemple, et/ou d’ajouter des petites décorations par-ci par-là.

Pour trouver votre bonheur, passez chez Alice Délice, aux galeries Saint-Lambert. Nous avons opté pour du colorant alimentaire orange et de magnifiques petits fantômes et chauves-souris en sucre.

img_6068img_6074img_6075

Voici la recette, vous pouvez également la retrouver sur le blog de Laura, ICI.

Carrot Cake du bonheur pour 6/8 personnes 
200gr de farine 
3 œufs 
150gr de cassonade 
90gr d’huile de tournesol 
200gr de carottes râpées (fines)
80gr de noisettes 
1 cuillère à café de cannelle en poudre
1 cuillère à café de gingembre en poudre
0,5 sachet de levure chimique 
1 grosse pincée de sel 
Pour le glaçage 
50gr de beurre 
50gr de sucre glace
200gr de fromage frais (type Philadelphia, Kiri…)
1 cuillère à café de jus de citron 
Hachez vos noisettes et réservez
Mélangez les œufs à la cassonade et ajoutez l’huile de tournesol
Incorporez la farine et la levure au fouet
Ajoutez les carottes râpées et les épices + le sel
Pour terminer, ajoutez la moitié des noisettes et conservez le reste pour la décoration du glaçage
Versez la préparation dans un moule à cake et laissez cuire 50 minutes à 170° (à adapter selon votre four)
Pendant ce temps préparez votre glaçage en mélangeant le beurre pommade, le fromage frais, le sucre glace et enfin le citron.
Lorsque le cake est cuit et bien froid, étalez votre glaçage et saupoudrez de noisettes.
leblogdelaura-carrot-cake-starbucks
La version de Laura (crédit photo : leblogdelaura.com)
 img_6090img_6093img_6094
Pauline a également craqué sur des emporte-pièces en forme de fantôme, citrouille, chauve-souris, chapeau de sorcière et araignée. Puisqu’une recette de sablés est fournie avec le tout, nous avons testé !
Recette des sablés pour environ 20 pièces
125g de farine
1 oeuf
75g de beurre ramolli
1 pincée de sel
75g de sucre
Mélangez à la fourchette la farine, le sel, l’oeuf et le sucre.
Incorporez le beurre ramolli coupé en petits morceaux.
Pétrissez à la main jusqu’à obtenir une pâte lisse et compacte.
Faites une boule et laissez reposer 1h au frais.
Etalez la pâte sur 3mm d’épaisseur environ. Découpez des formes à l’emporte-pièce et déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Cuisez à 108°C durant 20 à 30min selon l’épaisseur du biscuit.
Evidemment, vous pouvez agrémenter vos sablés d’un peu de cannelle, de poudre de cacao ou encore d’épices. Ici, nous en sommes restées à des sablés classiques…
img_6082img_6084
Lorsque les biscuits sont cuits, c’est à vous de laisser parler votre imagination en les décorant ! Il y a énormément de possibilité : glaçage au sucre, pâte d’amande, pâte à sucre, stylo alimentaire, sucre décoratif… Veillez tout de même à ce que le résultat final ne soit pas trop sucré.
 img_6087

Décorer son intérieur

Nous ne sommes pas spécialement fan des décorations à thème en général. MAIS il faut avouer qu’une petite touche égaye toujours un intérieur.

A court d’idées ? Foncez sur Pinterest ! En tapant, par exemple, « halloween diy » ou « halloween décoration », vous tomberez sur des petites merveilles.

Allez, sur ce, nous vous laissons et allons préparer nos déguisements de sorcières (mais y a-t-il réellement besoin d’un déguisement?)
Happy Halloween à vous tous !
Pauline & Margot

 

DIY : le String Art…

Les journées raccourcissent, le froid se fait sentir, la goutte au nez vous menace (qui n’a jamais vécu ce moment hyper gênant ou tu n’as pas de mouchoir, et où tu renifle le plus discrètement possible, pour ne pas la laisser filer, cette vilaine goutte?? Je déteste cette sensation!!)… Ca y est, l’hiver est -presque- là !
Quand vous aurez fini de passer vos week-ends à vous goinfrer de raclettes et autres douceurs, il faudra bien se trouver une autre occupation. Du sport? Que néni, il fait bien trop froid. Visiter des musées? Que néni, vous êtes bien trop déprimés pour sortir de chez vous…

Moi je vous le dis : cet hiver, on reste bien au chaud chez soi, et on se met aux BRICOLAGES ! Pas de bricolages gnangnans, mais plutôt des DIY (Do It Yourself) pour égayer votre maisonn ! C’est utile, ça occupe, et puis on se sent tellement bien quand nos invités nous lâchent « Waouww j’a-do-re tes cadres, ils viennent d’où? ».
C’est à cet instant précis que tu peux clairement te la péter: « Ho ça? Je l’ai fait moi-même, c’est tout bête » (je sais que tu jubiles au fond de toi-même, avoue…)

On se lance dans le vif du sujet ?

Non messieurs, le String Art n’est pas l’art de bien porter un string ou tout autre tenue sexy… Mais qu’est-ce que c’est donc ALORS ?

C’est un art qui consiste à tendre et à relier du fil entre des clous, que ce soit sur un mur, sur un cadre en bois, ou sur n’importe quel autre support. Vous êtes libre de faire les formes de votre choix, d’écrire de jolies citations culs-culs ou de vous lancer dans un dessin psychédélique.

Personnellement, je pensais que cet art consistait à dessiner des choses très kitch et très laides (je vous mets quelques visuels ci-dessous, juste pour le plaisir des yeux).

Mais ça, c’était jusqu’à ce que je découvre la magnifique fresque qui orne désormais l’établissement Messieurs, situé sur le Boulevard d’Avroy. Je leur ai donc tout simplement piqué l’idée ! Merci beaucoup à eux !

Joli, n’est-ce pas?

14449711_613538772140730_4995906042427943779_n
source : facebook.com/messieurscroque

J’ai réalisé ma fresque sur une planche en bois, car je ne voulais pas prendre le risque de détruire mon mur avec un milliard de trous. Etant à mon premier essai, il aurait été dommage de devoir tout arracher et tout recommencer plusieurs fois…

Je vous conseille donc de faire un premier essai sur une planche avant de vous lancer dans de grands travaux!

Vous aurez donc besoin de:

  • 1 planche de bois (ou un mur qui se porte volontaire)
  • de la ficelle en suffisance selon votre dessin de la couleur de votre choix (une bobine de 5 mètres m’a très très largement suffi)
  • un marteau
  • des clous (taille selon votre préférence également, à voir selon la largeur de la planche)
  • des ciseaux
  • de la super glu transparente
  • un bic
  • du papier collant

La première étape consiste à choisir ce que vous désirez réaliser : un dessin, une phrase, un mot… internet est votre ami, n’hésitez donc pas à fouiner sur Pinterest ou autre pour y trouver de l’inspiration !
Il faut aussi savoir qu’il est possible de se procurer des patrons pour faire ce DIY. C’est assez utile, surtout si vous souhaitez réaliser des dessins plus complexes.

Il y a également un site internet qui met quelques patrons à disposition, c’est par ici.

La première étape

img_6334
Parée!!

La première étape est la plus simple! Une fois votre dessin/texte choisi, il vous suffit de l’imprimer. Il faudra peut-être plusieurs essais et un peu de chipotage pour arriver à la taille que vous souhaitez. Si vous n’avez qu’une imprimante A4 (comme 99,99% des gens), et que votre dessin est plus grand, utilisez un site comme www.deleze.name ou similaire, qui vous permettra de recouper votre image en plusieurs images 🙂

Pour mon bricolage, je n’avais pas trouvé la police d’écriture qui me plaisait. J’ai donc téléchargé la police Return To Sender (je ne sais pas où ils vont chercher leurs noms…) via le site DaFont. Ils ont beaucoup de polices d’écritures assez sympas, qui sont téléchargeables gratuitement (pour la plupart)! Je vous conseille de choisir une police d’écriture assez large, pour avoir plus de facilité lors du « tissage » de votre ficelle.

jh

Lorsque vous aurez votre patron à la taille désirée, vous pouvez le déposer sur votre support, et le maintenir à l’aide de papier collant, pour éviter qu’il ne bouge lorsque vous allez clouer par dessus.

img_6282
WINE IS THE ANSWER, tiens donc…

Seconde étape

C’est en toute logique que vous allez commencer à clouer votre support, en suivant votre patron. Il faut laisser une belle hauteur au clou (au moins 1cm), pour avoir de la place d’y accrocher la ficelle, mais également pour que le dessin/fresque ait de la profondeur

img_6293
Mon premier clou, quelle émotion!

Bon, après quelques crises de nerfs, j’en suis arrivée à cette conclusion:
– droitiers: commencez à clouer par la droite, ainsi votre main ne se cognera/griffera/écorchera (on sent l’expérience, non?) sur ces horribles clous!
-gaucher: vous avez compris le principe (sauf si vous n’êtes pas en état de réfléchir correctement. Mais dans ce cas,  abandonnez l’idée de faire ce bricolage).

Pour vous aider: marquez votre patron à l’endroit où vous allez y mettre des clous. J’ai écarté tous mes clous de 1cm, avec certains ajouts lors des coins, des courbes… Cela vous facilitera amplement la tâche.

img_6333

Une fois tous vos petits clous correctement cloués (je pense avoir passé 3 heures dessus, au bas mot), prenez le temps de souffler. Vérifiez que tous vos clous sont bien droits (vu du dessus), qu’ils sont à la même hauteur et corrigez si nécessaire.
Ensuite, buvez 2 cafés avant de vous attaquer au reste…

img_6297
Ça prend forme

Troisième étape

Trop facile! Il vous suffit d’arracher avec haine (et donc ardeur) votre patron. Pour vous aider, vous pouvez glisser un pic à brochette (ou des baguettes à sushis, si vous êtes végétariens) sous le patron pour le décoller plus facilement. C’était l’astuce du jour 😉

img_6339

Vous devriez arriver à un résultat similaire:

img_6343

Quatrième étape

Attention, c’est ici que vous risquez de péter une durite.
Commencez par relier les contours de vos lettres ou de votre forme, si c’est nécessaire. Certains dessins exigent de commencer par le centre, d’autre de travailler « en étoile », tout dépend de ce que vous faites. Le plus important est de déterminer à l’avance comment vous allez travailler, et dans quel sens vous allez ficeler tout cela 🙂

img_6340

Pour ma fresque, j’ai commencé par faire le contour de chaque lettre. Pour vous aider, faites un petit nœud au début et à la fin de votre contour, et durcissez-le avec de la glu (comme montré sur la photo): vous pourrez ainsi couper l’excédent de ficelle sans risque.

img_6347
J’ai ensuite « rempli » mes lettres avec le reste de la ficelle. J’ai décidé de travailler en zigzag, dans un sens puis dans l’autre.

Je ne voulais pas un rendu trop rempli, je me suis donc limitée à cela. Mais vous pouvez tisser la ficelle autant de fois que vous le désirez. Il n’y a pas de règles!

Voici le résultat final! A mettre dans la cuisine, ou dans la salle à manger. Et s’il y a une chose à retenir de cet article: buvez du vin! Non, je rigole évidemment (quoique…)

img_6351

J’espère que ce DIY vous a plu, n’hésitez pas à me dire si vous aimez (ou si vous trouvez ça moche), et à poser vos questions!

Margot

 

Décorer son bureau sans se ruiner

A une époque pas si lointaine, Pauline rédigeait ses articles en étant affalée dans le canapé. Un verre de vin à la main, la souris d’ordinateur dans l’autre, il est vrai que le confort était maximal ! Mais bon, nous avons déjà vu plus studieux

A sa décharge, son bureau ne donnait pas vraiment envie de s’y attarder pendant des heures. La preuve :

IMG_4674IMG_4676

Mais ça, c’était AVANT ! Nous parlons maintenant à l’imparfait puisque cet espace de travail s’est fait relooker de la tête aux pieds !  Un peu dans le style « Nouveau look pour une nouvelle vie », vous voyez ? Sauf qu’ici il s’agit d’un bureau et non d’une personne… et d’objets de décoration, pas de vêtements. Bon ok, ça n’a pas grand chose à voir en fait… Disons tout de même que nous avons été les Cristina Cordula de la déco pendant quelques heures ! Notre défi ? Redécorer le bureau à moindre frais !

Vous vous doutez bien que ce fût une réelle partie de plaisir pour les deux accros du shopping (et des bons plans) que nous sommes. L’idée d’un article a tout de suite germé et nous partageons aujourd’hui, avec vous, le fameux butin de cette chasse aux trésors.

Se lancer

Si l’envie d’aménager votre bureau vous titille, nous vous conseillons d’abord de partir à la pêche aux idées et de définir le style que vous voulez donner à l’espace. En procédant de la sorte, vous y verrez beaucoup plus clair et vous vous éparpillerez beaucoup moins lors de vos sessions shopping !

L’outil dont beaucoup raffolent est PINTEREST. Véritable catalogue virtuel, Pinterest regorge de photos et d’hyperliens sur des thèmes très variés (décoration, recettes, DIY, voyages, mode…). C’est vraiment LE lieu d’inspiration du moment.

Entrez des mots-clés dans la barre de recherche et vous pourrez scroller à l’infini !

Voici un petit exemple de nos recherches. Nous les avons effectuées en anglais mais il s’avère que le français vous donnera également beaucoup de résultats…

Capture d’écran 2016-08-11 à 11.32.23Capture d’écran 2016-08-11 à 11.35.48

Vous pouvez affiner les résultats en ajoutant des mots-clés au fur et à mesure. Et, lorsqu’une image vous plait, vous n’avez plus qu’à l’épingler pour créer votre propre tableau d’inspirations.

Pour l’exemple, nous avons épinglé l’image de Camille (Noholita pour ceux qui connaissent cette blogueuse) sur notre tableau intitulé « Desk ».

Capture d’écran 2016-08-11 à 12.19.21

Vous pouvez aussi fonctionner « à l’ancienne » et découper des illustrations dans des magazines, des catalogues… Punaisez le tout sur un panneau en liège ou réalisez votre propre carnet d’idées :-).

Pour Pauline, nous sommes parties sur un style en noir & blanc, avec beaucoup de cadres, des touches végétales et… du marbre ! Nous avons également repéré quelques objets. Il ne nous restait plus qu’à les dénicher en version « pas chère »…

Où faire son shopping ?

Pour nous, « petits prix » et « économies » riment avec « Action », « Wibra » et « Zeeman ». Ces magasins DISCOUNT sont le paradis des filles et le cauchemar des petits copains…

(petite parenthèse)

Les filles, combien de fois avez-vous du TRAINER votre compagnon chez Action ?

Et pour ce qui est de vous les garçons : nous vous conseillons d’éviter de râler à l’avenir. Sachez-le : nous sommes tellement excitées chez Action que vos grognements ne sont que de doux murmures qui ne perturbent en rien notre shopping… Vous dépensez une énergie dingue et vous ne sortez pas plus vite pour la cause…

(fin de la parenthèse)

Tout ça pour dire que… Avant, nous évitions soigneusement ces magasins mais force est de contaster qu’ils se sont ENORMEMENT améliorés en matière de décoration. Ok, c’est encore le repaire des gens aux goûts douteux mais bon… Passez outre et vous trouverez quelques pépites, on vous le promet !

Evidemment, nous avons complété nos trouvailles en allant chez Ikea, Hema et Dille&Kamille :-D.

C’est parti pour l’aménagement !

Comme nous, vous procéderez sûrement par essai-erreur. Nous entendons pas là qu’il faut modifier la place des objets un certain nombre de fois avant de trouver l’arrangement PARFAIT (enfin, celui qui nous plait le mieux quoi, tout est subjectif).

Nous avons commencé par faire place nette. La base est en fait un « vieux » bureau et les sous-tons jaunes sont un peu dérangeants mais bon… Le but est de décorer sans se ruiner, nous n’allions pas investir dans un nouveau meuble ! L’idée serait, par la suite, de recouvrir la surface du dessus…

IMG_4683

Le marbre

Pour la touche de marbre, nous avons craqué sur un plateau et une boite de chez Zeeman.

IMG_4619IMG_4688

Plateau « effet marbre » – Zeeman – 2,99 €
Boite « effet marbre » – Zeeman – 2,49 €

Les rangements

Nous avons également trouvé des boites de rangement chez Action, pile dans la tendance marbre. Elles sont parfaites pour ranger les misères qui trainent sur le bureau et dont on ne sait que faire !

IMG_4707

 Boite de rangement « effet marbre » – Action – 1,95 €

Nous avons également trouvé un panier chez Action. Le but est que Pauline puisse y  déposer son courrier. Deux formats sont disponibles, nous avons opté pour le plus petit.

IMG_4692

Panier de rangement blanc – Action – 3,25 €

Nous cherchions également un rangement pour les bics, crayons, fluos… Nous n’avons pas trouvé notre bonheur mais nous ne nous sommes pas avouées vaincues pour autant !!! Un pot en verre de chez Hema, des petites lampes LED de chez Action et le tour est joué !

IMG_4684IMG_4685IMG_4686

Vase en verre – Hema – 11 €
Guirlande de lampes LED – Action – ?

La touche de verdure

Rien de tel qu’un peu de vert sur votre bureau !

Si vous n’avez pas la main verte, vous pouvez toujours opter pour des cactus ou des plantes grasses (qui demandent peu d’entretien). N’avez pas peur non plus d’acheter de fausses plantes ! Elles reviennent en force et ne sont donc plus victimes de raillerie…

En ce moment, il y a beaucoup de cactus et de plantes variées chez Dille&Kamille. Les pots sont également très jolis. Nous avons combiné un Aloe Vera et un pot argenté.

IMG_4693

Aloe Vera – Dille&Kamille – 6,95 €
Pot argenté – Dille&Kamille – 1,95 €

Et puisque c’est quasiment inévitable chez Ikea, nous sommes reparties avec une succulente dans un joli pot blanc…

IMG_4780.JPG

Succulente – Ikea – 2,50 €
Pot blanc classique – Ikea – 1,49 €

Les cadres

L’accumulation de cadres, c’est vraiment à la mode ! Et si, en plus, tu rajoutes des citations ou des dessins graphiques : PFIOUUUUUUUU ! Le tout est de jouer un peu avec les tailles et les styles… L’idée est encore à travailler mais nous avons trouvé une bonne base.

IMG_4700

Porte-documents – Zeeman – ?
Cadres – Action – 2,59 €

Pour les illustrations, ne dépensez pas des fortunes ! Cherchez sur internet imprimez-les de chez vous ou dans un copy-service… Economies garanties !

IMG_4704

Jacques a dit « BE HAPPY »
Good things take time
D’autres impressions sont épinglées sur le Pinterest de Pauline : ici

Le résultat

Après quelques heures de shopping et d’aménagement, voici le résultat !

IMG_4771IMG_4778

Quelques pièces ont été rajoutées, notamment les luminaires. Ceci est une ébauche et Pauline continuera sur la lancée. D’ailleurs, notre petit doigt nous dit que le mur sera bientôt mis à profit et qu’une utilisation au quotidien entrainera quelques changements…

IMG_4773

Voilà ! Comme vous avez pu le voir, en décoration, nous pouvons vraiment nous amuser sans dépenser des fortunes… Et rien de nous empêche de varier ainsi plus souvent en fonction de nos envies (t’as quand même moins de scrupules à jeter une babiole à 2 euros).

Des bisous,

Pauline & Margot

DIY : autour des animaux

Mise en contexte

Au sein de « Deux filles en ville« , il y a une bricoleuse et une qui ne sait pas faire grand chose de ses dix doigtsMargot = Madame Bricole, Pauline = Madame Catastrophe.

Dans la rubrique « DIY » (Do It Yourself), vous aurez donc des « bricolages » adaptés à tous les niveaux. Nous commençons aujourd’hui en douceur avec moi, Pauline (et un niveau maternelle, hum).

Inaugurons donc la rubrique avec plusieurs petites créations réalisées avec des animaux en plastique. Ce qui est chouette, c’est que vous pourrez les reproduire à l’aide d’objets de récup. Si vous n’avez pas le matériel sous la main, je vous donne évidemment quelques alternatives à petits prix, trouvées sur Liège. 😉

ATTENTION, CE QUI VA SUIVRE EST VRAIMENT KITSCH MAIS MOI J’ADOREEEE !

Bricolage n° 1 : des pots customisés

Matériel : 
– des animaux en plastique, petits formats (chez WIBRA à 1,29 euros) ;
– des pots en verre de récupération (pots à confiture, pots de saucisses (bah quoi)…) ;
– une colle forte (chez Hema à 2,95 euros) ;
– une bombe de peinture (chez Schleiper à 6,96 euros) ;
– des gants.

IMG_3078

Préparation :
Pour bomber vos animaux et couvercles, je vous conseille FORTEMENT d’aller à l’extérieur.  La peinture est très nocive… Nous avons droit à quelques jours de beau temps en ce moment, profitez-en !

J’ai bricolé une installation avec un carton histoire de pouvoir laisser sécher le matériel dessus (je ne me savais pas si organisée, c’est mon chéri qui va être fier). Travaillant sur le trottoir devant chez moi, c’était très pratique pour tout ramener à l’intérieur !

IMG_3082

Réalisation :
Alors là, c’est simple comme bonjour ! Commencez par faire vos associations. Veillez à ce que les pattes se déposent bien à plat sur vos couvercles.

IMG_3086

J’ai bombé en plusieurs fois. Avec cette peinture, deux couches sont nécessaires. Prenez le temps de faire chaque côté séparément pour les animaux, afin de pouvoir les déposer.

IMG_3093

Une fois que tout est sec, on colle et le tour est joué… Vous avez de jolis rangements customisés pour y mettre vos petits objets (ou vos aliments dans la cuisine, par exemple).

IMG_4536

J’en ai d’ailleurs repérés dans une boutique à Liège qui les vend à 12,50 euros!
Non mais oh!

Bricolage n°2 : un cadre « animaux de la jungle »

Matériel :
A nouveau, tout peut être de récup ! Sinon :
– des animaux en plastique de plus grand format (chez Hema à 8 euros) ;
– un cadre de 20x30cm (chez Action pour 2 euros et des poussières) ;
– un cutter ;
– de la colle forte ;
– une feuille blanche.

IMG_3097

Préparation :
Pour la découpe des animaux, le plus aisé est de faire ça debout sur un plan de travail à votre hauteur. Prévoyez une planche à découper pour ne rien abîmer !

Réalisation :
Commencez par découper chaque animal en deux.
J’ai tout fait au cutter et j’ai égalisé la surface avec mes ciseaux (il faut une découpe droite et lisse pour faciliter le collage).

L’intérieur des animaux est creux, facile donc de les découper !

Bombez ensuite toutes les moitiés.

Placez une feuille blanche dans le cadre et collez sur le verre. Certains proposent de coller sur la feuille mais il me semble que les animaux sont un peu trop lourds… A voir !

IMG_4541
Oui, j’ai inversé les postérieurs de l’éléphant et du rhinocéros… Quand je vous dit que je suis une calamité, ce n’est pas une blague…

Avec ce type de bricolage, les possibilités sont infinies ! Vous pouviez varier les cadres, les couleurs de peinture, les personnages à coller etc. A vous de jouer !

Bricolage n°3 : des animaux « porte-bougies »

Matériel :
– des bougies (sans blague?) ;
– des animaux en plastique (c’est quand même le thème, hin) ;
– un petit marteau ;
– un clou.

IMG_4523

Réalisation :

Bon là, c’est vraiment le bricolage de BASE ! Commencez par sélectionner vos associations de couleur. Je ne me suis pas amusée à bomber (j’en avais un peu ras la casquette et, niveau sécurité, je ne pense pas que ce soit le top d’associer ce type de peinture avec une flamme !).

Inutile de sortir l’artillerie lourde, faites simplement les trous à l’aide du marteau et du clou. J’ai deux muscles dans les bras (un dans chaque) et j’y suis arrivée très facilement :-D. Elargissez légèrement le trou lorsque vous retirez le clou, cela vous facilitera la tâche…

IMG_4525
Mon chéri m’a confié un marteau pour enfant (pas fou le mec!)…

Attention les yeux…

IMG_4531IMG_4528

TADAMMMMMMM ! Bon… il faut imaginer la réalisation, que dis-je!, mon OEUVRE, en contexte… Je trouve que, pour un anniversaire, sur une table à thème, ça peut très bien rendre. Libre à vous de varier les plaisirs.

Pour conclure

Margot m’a soufflé qu’elle nous ponderait bientôt un article DIY… Je me réjouis de voir le résultat ! En attendant, soyez indulgents avec cet article svp, je débute dans le monde cruel du bricolage.

A très vite !

Pauline

On a testé… un atelier tissage chez Color Touch.

Samedi matin, j’ai assisté à un atelier « tissage » chez Color Touch, rue de la Casquette…

IMG_3213

Je vous avoue que je ne suis pas manuelle pour un sous et j’ai encore moins l’habitude d’assister à des ateliers « bricolage ». Par contre,  je rêvais de connaitre la technique qui me permettrait de créer mon propre tissage mural. Le blog était l’excuse en plus pour me lancer… J’ai donc pris mon courage à deux mains (il en fallait bien quatre!), j’ai mis de côté la peur de me ridiculiser et je me suis inscrite à l’événement !

Le jour J, à 10 heures, nous avons donc été accueillies par la propriétaire de Color Touch, Jennifer, et par Gwendeline, de « Mon atelier déco ». Milieu cosy, petits gâteaux, fruits, gâteaux, tout était mis en oeuvre pour nous mettre à l’aise.

IMG_3209IMG_3219

Attendant les dernières participantes, j’ai dû contenir mon envie de scruter chaque objet présent dans la boutique. L’ensemble est tellement harmonieux, joli, raffiné!

Après quelques minutes, nous nous sommes toutes installées à table, du boulot nous attendait !

IMG_3185

Je suis vite rentrée dans l’ambiance conviviale de ce groupe de femmes, inscrites pour passer un bon moment, sans chichis. Gwendeline, qui a tout géré de A à Z, nous mettait en confiance et était près de nous à chaque étape pour nous expliquer les bases. Que du bonheur… En plus d’avoir des doigts de fée, c’est une pédagogue hors pair! Entre rires, confidences et concentration, les 2h30 sont passées à la vitesse de la lumière !

IMG_3229

IMG_3192

Pas peu fière de son premier tissage la Pauline…

Malheureusement, un seul atelier tissage était planifié. Mais, petites chanceuses (ou petits chanceux), une autre date est déjà à ajouter à votre agenda ! Le 11 juin, Gwendeline vous propose de découvrir la technique du « macramé » et de repartir avec une suspension pour plantes. C’est bien parce que je travaille, sinon mon nom serait déjà sur la liste…

Lien Facebook de l’événement

Je tiens à préciser que vous ne devez surtout pas être freiné(e)s par un quelconque manque d’expérience ! Ce sont des initiations, à la portée de tous (la preuve, j’ai réussi) et nous sommes parfaitement encadrés (le nombre de participants est d’ailleurs restreint).

Cliquez vite sur les liens ci-dessous pour découvrir l’univers de Gwendeline…

Le blog
L’eshop
La page Facebook

Après l’atelier, j’ai enfin pris le temps de découvrir la boutique. Eh oui, honte à moi, je n’y avais jamais mis les pieds !!! Quelle bonne surprise d’y trouver une sélection d’objets « Mr Wonderful et des tas d’autres merveilles… J’ai découvert quelques trésors et je pense ne pas me tromper en disant que vous ne les trouverez nulle part ailleurs à Liège !

IMG_3199IMG_3198IMG_3194IMG_3202IMG_3226IMG_3205

En résumé, dès notre arrivée, nous sentons que nous mettons les pieds dans l’univers d’une passionnée de décoration. Proche de ses clientes, Jennifer saura être à l’écoute de vos envies et vous conseiller à la perfection. N’hésitez donc pas à pousser la porte de la boutique. Les petits plaisirs à (s’)offrir sont nombreux et mon petit doigt me dit que vous aurez beaucoup de mal à repartir les mains vides :-).

Color Touch
Rue de la Casquette, 3 à 4000 Liège
04 221 31 93
Page Facebook

A très vite !

Pauline