Quand Maya tatoue une abeille… Rencontre avec Mama Yaga.

Poétique, féminin, délicat, subtil, fin, végétal, onirique… Voici les adjectifs qui nous viennent à l’esprit pour définir l’univers de Maya, autrement appelée Mama Yaga.

C’est grâce à un événement organisé au Pakebo que nous avons découvert le travail de Maya. Cette dernière avait été invitée à venir « piquer » quelques flashs et nous sommes tombées amoureuses de celui choisi par la jolie Aude :

Pendant deux mois, ses dessins ont envahi le fil Instagram de Pauline…

Jusqu’à ce qu’elle craque et décide de se faire tatouer !

Capture.PNG

L’expérience s’est tellement bien passée que nous avons décidé de partager notre coup de coeur sur le blog ! Voici donc le résultat d’un moment « papote » fort sympathique au Cupper Café ♥.

L’interview

Pourrais-tu nous raconter ton parcours en quelques mots ?

J’ai fait Saint-Luc Secondaire et Saint-Luc Supérieur en illustration. J’ai aussi fait un an de master en gravure, à l’Académie. Mais je ne sais pas pourquoi j’ai eu envie de me lancer dans l’aventure du tatouage. Peut-être pour tester d’autres « supports »… Le travail du trait pur rejoint la gravure. C’est ce que j’aime.

Quand as-tu fait ton entrée dans le milieu du tatouage ?

J’ai vraiment commencé à développer ma patte au mois de décembre. Avant cela, je travaillais dans un salon de tattoo où je faisais essentiellement des retouches ou des tatouages « communs ».

Tatouer pour la toute première fois, ça fait quel effet ?

C’était un peu stressant… Mais j’étais avec un gars qui tatouait depuis 8 ans et qui travaille maintenant à L’Usine (Quentin Ortega), ça m’a donc bien détendue. Le client m’avait également mise en confiance. Il faut dire qu’il avait l’habitude de jouer le rôle de cobaye !

Et la première pièce que j’ai faite, c’était sur mon copain. Et là c’était HYPER stressant ! Parce que je me suis dit que si je le foirais je le verrais tous les jours…

Apparemment, son chéri était satisfait puisqu’elle a eu le droit d’en réaliser un deuxième sur lui ahah :

33675177_10216515738865579_1277965551829778432_n.jpg

Tu bosses seule ?

Pour le moment, oui. Mais travailler dans un salon est vraiment mon objectif. C’est important de travailler en équipe, d’avoir des retours pour évoluer parce que j’ai tout appris sur le tas, en autodidacte.

37778255_10216962697199258_5654179000411488256_n

As-tu déjà partipé à des salons ?

Non. Par contre, je tatouerai à la Brock’n’roll factory. C’est un événement organisé tous les deux ans par une nana qui fait vivre la culture à La Louvière. Elle a aussi un atelier et une boutique dans laquelle elle vend des objets de petits créateurs.

38244411_10217021553190621_7503199396712939520_n

On suppose que ta clientièle est essentiellement féminine ?

C’est vrai que j’ai un univers très féminin mais j’aimerais toucher beaucoup plus d’hommes (heuuu Maya, c’est quoi cette allusion ?). Ce n’est pas évident parce que j’ai une fâcheuse tendance à mettre des petites étoiles, des plantes…

Sur ton Instagram, il est notifié que tu utilises de l’encre vegan. Pourquoi ce choix ?

Eh bien… A la base je ne le savais même pas (rires). Je me suis dit que c’était cool parce que j’ai découvert il n’y a pas si longtemps la composition de l’encre. Os d’animaux broyés, sabots… Je n’avais pas envie de cautionner ça. A terme, j’irai encore plus loin en remplaçant le stencil que j’utilise et qui, apparemment, n’est pas vegan non plus. Et pourquoi ne pas arrêter la vaseline aussi !

33159161_10216480337620570_7030648265670393856_n

Quel serait ton rêve ultime ?

J’ai envie de mettre sur pied un projet qui fasse vivre la culture à Liège, avec des expositions etc. Que ce soit par exemple une galerie et un salon de tattoo en même temps. Un peu dans l’esprit du Brock’n’roll dont je parlais tout à l’heure…

Tu n’as pas l’air d’avoir de tatouage. Pourquoi ?

Déjà parce que je me lasse très vite des choses. Par exemple, je change de fond d’écran tous les trois jours (rires). Et si j’optais pour un dessin de moi, je ne sais pas si j’arriverais à être satisfaite un jour. J’avais déjà dessiné un serpent et j’étais prête à me le faire tatouer mais j’ai changé d’avis parce qu’il ne me plaisait plus. Et puis, je n’ai pas envie de me faire tatouer juste parce que je suis tatoueuse.

34561792_10216595147890755_6607285638427312128_n

Et si nous finissions par ton top en matière de tatoueurs ?

AH ! Je m’étais préparée à avoir cette question. J’ai préparé une petite liste pour ne pas oublier…

Agata Zlotko ◊ Instagram

Elle, tu vois vraiment qu’elle a fait de l’illustration. Elle est très inspirée par les anciennes illustrations, vintages, avec des animaux humanisés. Son univers est enfantin et techniquement, c’est violent.

Charline Bataille ◊ Instagram

C’est très pop, coloré, un peu naïf dans la matière de dessiner. On dirait qu’elle a dessiné cash, directement sur la peau !

Ani des Aubes ◊ Instagram

C’est à cette tatoueuse que j’avais demandé de réaliser mon serpent, comme projet perso.

Lizard Milk ◊ Instagram

Elle tatoue de plus grosses pièces. Et j’avoue que si elle passait à Liège, je me laisserais bien tenter… J’aime beaucoup son univers.

MAIS AUSSI : RionLaramajuTarmasz

C’est ici que se termine cette interview… Nous vous avons évidemment épargné toutes nos digressions (autour d’un verre et d’un bon saucisson, comment faire autrement?) C’était vraiment un chouette moment et nous remercions encore Maya pour le temps consacré à cette interview.

Quant à vous, chers lecteurs, nous comptons sur vous pour aller liker à gogo la page Instagram de Mama Yaga et partager sans modération !

34716287_10216610678038999_2519001282631434240_n

A tout bientôt,

Pauline & Margot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s